Bienvenue sur le blog multisports Hotsteppers ! Pensée libre, info fiable, expériences hors tendances. Sport, nutrition hédoniste, récits, interviews et analyses au service d'une communauté éclectique en quête de (bon) sens.

7 résolutions digitales pour changer (de vie/le monde) en 2017

A la veille de Noël, j’ai envie de ne pas du tout faire les choses dans les règles de l’art et de publier dès maintenant mes résolutions – digitales – pour l’année 2017 ! Un peu comme un cadeau à vous lecteurs et puis parce que je suis en pleine réalisation de délicieux macarons au citron et au café (pas les deux en même temps je vous rassure) et que l’inspiration m’a prise comme ça. Je vous épargnerai mes résolutions sportives, déjà parce qu’on s’en fout et ensuite parce que je suis toujours en train de récupérer vaillamment mon ex-petit niveau sportif, 2 ans après la survenue d’une méchante hernie discale. Le jour où je reprendrai une course sans avoir peur de subir des douleurs pendant 3 semaines après, vous le saurez 🙂 En attendant je goûte à plein d’autres sports et je chante la vie ! Travaillant par ailleurs 24/7 dans l’univers des « social media », je prends de l’expérience et du recul, à force. Voici pour vous, toutes chaudes et sorties du four comme mes macarons, 7 résolutions/conseils digitaux pour 2017

Résolution 2017 n°1 – J’arrête de gober des mauvaises nouvelles à longueur de journée

J’ai déjà commencé à faire le tri sur Twitter et Facebook. Je ferai en sorte de refaire le ménage régulièrement dès que je réaliserai que ma timeline ne parle que de morts, d’attentats, d’assassinats, de guerres, de trahisons ou de maladie. Suivre un compte de news c’est bien, en suivre 10 qui racontent la même chose au même moment et qui donnent l’impression que les mauvaises nouvelles sont omniprésentes, STOP. C’est le tweet de l’AFP ce matin qui a fait déborder le vase.

 

 

Il y a un moment où l’on se met à lire des ignominies, prises en sandwich entre un RT de cette nullité d’Hanouna et un gif animé de chatons, ça n’est juste pas possible. Sans fermer les yeux sur l’actualité douloureuse du moment, ne la banalisons pas ni ne nous noyons pas dedans comme s’il n’y avait qu’elle. Soyons sélectifs et acteurs de ce que l’on souhaite voir ou ne pas voir. Je vous invite à ce titre à découvrir le magnifique compte Earth Pics (@EarthImages), comme à suivre Thomas Pesquet (@Thom_astro) qui nous montre plusieurs fois par jour à quel point notre planète est belle depuis sa Station Spatiale Internationale (ISS) ou encore à découvrir le compte instagram de @greatbigstory qui se dédie à la publication de vidéos révélant le beau inédit.

 

 

Résolution 2017 n°2 – J’arrête de suivre des marques/gens que je passe ma vie à critiquer

Je vous jure. Combien de fois j’ai pu discuter avec des amis, des connaissances ou des personnes juste comme ça qui taillent un short sévèrement à une personne qu’elles semblent détester mais qu’elles suivent sur tous les comptes possibles ! Mais pourquoi ? Pourquoi suivre quelqu’un que l’on déteste pour alimenter sa haine un peu plus chaque jour ? Pourquoi se complaire dans l’idée de rejeter quelqu’un ? Il y a trop de haters sur le web. Suivez les gens que vous aimez, qui vous font grandir, qui vous inspirent. Click To Tweet Les autres ignorez les et pitié, épargnez moi les « oui mais il/elle le prendra mal si je l’unfollow ». Eh, oh. Vous êtes libre non ?

 

Résolution 2017 n°3 – Je diversifie mes sources d’intérêt et j’ouvre mes chakras

Depuis que je ne cours presque plus et que j’ai découvert d’autres sports, j’ai aussi découvert d’autres gens. Je me suis aussi rappelée qu’à une époque je mixais sur vinyles et que j’étais totalement passionnée de tech*house et de percus ! J’ai aussi retrouvé mon amour pour la danse et pour la pâtisserie ! Je me suis remise à avoir toutes sortes de plantes chez moi et à en prendre soin pour voir pousser de jolies fleurs et mêmes des fruits, un matin comme ça, par surprise ! Il y a tellement de belles raisons de se passionner pour des choses différentes, ne nous enfermons pas dans un mono sujet. Voir ma timeline ne parler que de RP, de boissons de récup et de manchons de compression a fini par carrément me saouler. La vie est trop courte pour ne s'enfermer que dans un seul univers. Osez explorer ! Click To Tweet

Résolution 2017 n°4 – J’évite de lire ou partager des news virales dont la source n’est pas vérifiée

Encore une fois je bosse dans l’univers du web et j’ai connu une agence qui créait des pétitions pour récupérer des adresses mails qu’elle revendait à ses clients…Il y a des choses merveilleuses sur Internet mais il y a des sacrés stratagèmes également. Attention aux intox qui circulent à vitesse grand V, aux titres racoleurs qui vous incitent à cliquer tant ils titillent votre curiosité et à la bulle que Facebook notamment crée autour de vous. Si vous avez 10′ devant vous, prenez le temps de lire cet article passionnant: « Bulles de filtrage: il y a 58 millions d’électeurs pro-Trump et je n’en n’ai vu aucun » Il explique comment notre bulle digitale nous enferme dans un monde qui est régi par nos propres filtres et nous donne une vision totalement déformée de la réalité. Ce que vous voyez et que vous retweetez ou partagez prend alors une dimension surprenante dans votre bulle que vous croyez être la société entière. Vos vérités vous semblent être des vérités pour tous et votre jugement est complètement faussé. Vérifiez les sources des articles que vous lisez et partagez. N’ayez pas le clic trop intempestif et faites attention à ce qui circule sur le web…

Résolution 2017 n°5 – Je n’oublie pas que la vraie vie ne se joue pas derrière un écran

Suite logique de la résolution précédente. La digitalisation des sociétés et de nos vies nous amène parfois à vivre notre vie derrière nos écrans. Je le vois tous les jours quand certains clients des marques pour lesquelles je travaille s’excitent derrière leur compte Facebook ! Il est toujours amusant de constater qu’au téléphone ou même en live (rencontres sur des salons par exemple), les mêmes personnes n’ont rarement voire jamais le temps aussi condescendant que celui adopté en ligne. Le monde virtuel nous amène à devenir la partie toute aussi virtuelle de nous même ! Click To Tweet Cette dimension qui ne tient pas compte de l’autre en face et qui vit dans sa bulle. Les réseaux sociaux et les blogs ont ce pouvoir de diffuser un message à une vitesse et dans des proportions qui dépassent le bouche à oreille même le plus efficace mais peuvent aussi devenir oppressants. On voit moins l’autre, on n’entend moins sa voix, on se contente de croire connaître sa vie en lisant de temps en temps ses posts Facebook. On perd le sens des relations réelles avec toutes leurs imperfections et on met des jolis filtres partout comme si cela permettait de mieux accepter la vie et ses aspérités. Je suis la 1ère à adorer la web mais m’y plonger autant m’a fait en revenir avec un autre regard.

Changement de perspective: gare aux filtres !

Résolution 2017 n°6 – J’intègre une bonne fois pour toute que la vie sur Instagram de mon voisin n’est pas la vie de mon voisin

Je ne vous apprends rien, mais l’ex réseau de la photo instantanée, live, du moment, avec tout ce que cela sous entend comme imperfections est devenu le réseau social des books photos. Prises parfois avec un iPhone, parfois avec un réflexe numérique, les photos sont travaillées et retravaillées, codifiées, filtrées. Quand je vois que certaines nanas mettent 30′ à photographier leur petit déjeuner avant de le poster sur IG, ça me donne envie de pleurer. Non mais sérieux, dans quel monde on vit… Vous ne croyez pas qu’il y a plus intéressant à admirer que des belles photos de petit déjeuner équilibrés à mourir d’ennui et gentiment placés sur une table à fond blanc pour faire beau ? Perso je préfère prendre le temps de vous inviter à manger des croissants chez moi avant d’aller se faire une balade dans ma forêt préférée plutôt que d’échanger avec vous sur IG par photo parfaite interposée. #SoBoring #SoFake

 

Résolution 2017 n°7 – J’utilise les réseaux sociaux pour agir, construire, faire le bien

Je vois venir les haters 🙂 « Non mais la nana elle est frustrée parce qu’elle court plus alors elle pousse son coup de gueule de fin d’année,… ». Vous aurez à moitié raison sur un point. Oui, je suis non pas frustrée mais triste de ne plus pouvoir courir pour le moment. Cela me manque et vous rencontrer sur les courses « comme avant » me manque aussi. Mais cela n’a rien à voir avec cet article. La vie avance, les temps changent et heureusement que nous changeons aussi. La Marie Hotsteppers d’il y a 4 ans n’est pas la même Marie qu’aujourd’hui. La création de ce blog m’a ouvert les portes de grandes entreprises pour y mettre en place des stratégies digitales et autres projets dont de nombreux bloggers pourraient rêver. En plus, je bosse dans le sport, imaginez un peu le quotidien auprès d’athlètes et de marques que je regardais avant de loin, l’oeil brillant 🙂 Mais ces 3-4 années d’expérience m’ont également fait réfléchir. Je connais aujourd’hui très bien les méandres des réseaux sociaux que je n’exploite pas du tout comme je pourrais le faire d’ailleurs. Je pourrais user et abuser de nombreuses techniques pour avoir plus de followers et de fans ou de lecteurs mais je préfère être moi même, faire ce qui me ressemble et rester dans l’honnêteté. Je le dis et le redis cependant, il y a une force incroyable dans la communication digitale qu’il faut exploiter si vous en avez l’envie et les capacités. Servez-vous en pour véhiculer des messages positifs, pour inciter les gens à s’engager, pour fédérer autour de causes qui font avancer l’humanité, même à toute petite échelle. Vous pouvez contribuer à changer les choses, faites le et laissez tomber les jeux d’image et d’ego qui ne servent à rien et ne servent personne.

 

Derrière ce ton mi humoristique, mi sarcastique, vous comprendrez je l’espère qu’il y a surtout beaucoup de bienveillance et de véritables convictions dans cet article. Si le monde semble tourner à l’envers ces temps ci et s’il est parfois difficile de se dire qu’il y a du bon dans l’humanité quand on est un tant soit peu connecté à l’actualité, il faut de toute évidence ne pas renoncer à éspérer et faire les bon choix pour faire du bien au monde. Une personne me disait très récemment qu’elle ne voulait pas quitter cette Terre sans y avoir laissé quelque chose en plus pour les autres. Et vous, qu’avez-vous envie d’offrir au monde ?

 

Pin It
 
 
Comments