Avec ses 212 clubs en 2016 sous 5 enseignes (Fitness Park, Lady Moving, Club Moving, Garden Gym, Moving Express) et près de 450 000 adhérents actifs – le groupe Moving présentait le jeudi 28 janvier sa stratégie 2016 à la presse. Hotsteppers, toujours à l’affût des news sportives, que ce soit du côté matos, tendances, philosophie ou évolution des pratiques, était sur place pour récupérer un maximum d’information et s’entretenir en tête à tête avec son président Philippe Herbette. Qui n’a pas entendu parler de ce dirigeant découvert par près de 2,3 Millions de français le 12 janvier sur la récente émission « Patron Incognito » de la chaîne M6 ?! Place aux news du groupe, reflet de l’évolution des attentes des pratiquants que nous sommes. Vous reconnaîtrez-vous dans ses objectifs ? 

Le groupe Moving: un mastodonte du fitness

32 ans d’expérience

Le groupe Moving existe depuis 1985 et se positionne en tant que leader du fitness en France. C’est un groupe principalement franchiseur – avec un nombre d’adhérents par salle variant de 1 000 à 12 000 pour ses salles les plus importantes. Avec des clubs qui se trouvent principalement en province, Moving compte ouvrir 25 clubs par an en France mais également conquérir Paris.
Le groupe Moving est également présent à l’international en Roumanie, au Maroc, au Portugal, au Qatar, à Dubaï ainsi que dans les Dom Tom.

enseignes du groupe moving

La France en retard sur le fitness ?

Pour Philippe Herbette en matière de fitness la France est en retard sur le Benelux, l’Espagne, l’Italie et l’Allemagne.
Entre 2010 et 2012 sont apparues des salles hauts de gamme qu’il qualifie de salles premiums et qui ont redonné un coup de fouet à l’industrie du fitness, en 2014 le salon du fitness comptait plus de 55% de visiteurs en plus par rapport à l’année précédente. Il faut selon le dirigeant, poursuivre les efforts et combler ce retard.

Une nouvelle stratégie qui mise sur « l’expérience »

La nouvelle stratégie du groupe Moving va désormais consister à mettre l’accent sur le design intérieur à l’aide d’un architecte afin de créer des lieux de vie à part entière. Il s’agira également de proposer une expérience fitness communautaire, notamment digitale et de miser sur la valeur ajoutée de coachs de qualité sur site. Le prix quant à lui restera le même dans toutes les salles et il ne semble plus nécessaire de communiquer sur cet aspect.
Au final, le groupe Moving veut avant tout fidéliser la génération Y qui est parfois plus séduite par des ambiances que par le côté bien être. Subtile certes mais élémentaire pour moderniser à tout prix l’approche un peu vieillissante des clubs actuels.

Interview de Philippe Herbette: nouveau président du Groupe moving

Hotsteppers: Bonjour, pouvez-vous vous présentez pour nos lecteurs ?

Philippe HERBETTE: Bonjour, Philippe Herbette nouveau président du groupe Moving, passionné de fitness depuis 30 ans, je crée des clubs de fitness depuis 22 ans et je les gère. Toute ma vie j’ai eu l’esprit de compétition et ma compétition aujourd’hui c’est d’en faire toujours plus pour nos adhérents.
Quand j’ai repris en septembre 2015 le groupe Moving, j’ai considéré que c’était un de mes plus beaux challenges d’avoir réussi à acquérir ce groupe, maintenant tout reste à faire.
Vous savez c’est une vieille dame le groupe Moving: 30 ans d’expérience, d’existence et d’ancienneté, il faut se moderniser, prendre le tournant des stratégies digitales, des blogs et des nouvelles communications.

Hotsteppers: qu’est ce qui différencie les salles du groupe Moving de ses concurrents ? Vous savez qu’il y a énormément de salles à Paris, Pourquoi y êtes vous peu présents?

Philippe HERBETTE: notre différence c’est que nous sommes les plus performants et nous proposons les meilleurs services: Hammam, sophrologie, sauna, … ; après 30 ans d’activité vous savez on obtient une certaine expertise dans ce domaine.
Et puis c’est une activité facilement copiable, j’ai une bonne idée, je la mets en œuvre dans nos clubs, nos concurrent vont vite la reprendre.

C’est pas toujours facile pour le client de faire la différence mais nous avons été les premiers sur les phénomènes low cost et nous gardons une petite longueur d’avance sur la qualité de nos prestations.

Une autre valeur ajoutée apportée par nos clubs est que les employés de nos franchisés sont des équipes proches de leurs dirigeants, cela permet une meilleure qualité de management et donc une meilleure qualité de service pour le client. Contrairement à une chaîne de l’un de nos concurrents étranger qui essaye de se développer partout et qui a plus de 300 clubs ce n’est pas la même dynamique et la même qualité de service. Naturellement nous proposons un service plus qualitatif.
Vous disiez que nous sommes peut présents dans Paris mais justement notre nouvelle stratégie va notamment viser à nous implanter dans Paris avec des franchisés, le territoire est libre, ouvert pour nous.

Hotsteppers: que prévoyez vous pour convaincre les personnes déjà adhérentes à d’autres clubs de vous rejoindre ?

Philippe HERBETTE: pour être très pragmatique si vous avez envie de vous inscrire dans une salle c’est qu’elle vous donne plus envie qu’une autre.  Nous allons chercher à être très attractifs en travaillant sur le design, sur les ambiances, sur les équipements qui seront les meilleurs du marché. Nous nous concentrons sur le fait de trouver des beaux locaux et de les sublimer. La force qui va être la nôtre sera l’ambiance, les animations que l’on va créer et la qualité de service.

Hotsteppers: vous avez parlé précédemment de la sophrologie, c’est une prestation peu présente dans les clubs de fitness, pouvez-vous nous en dire plus ?

Philippe HERBETTE: la sophrologie est une niche, on le fait dans nos clubs Moving où il y a beaucoup de prestations, tout ce qui est activité axée sur le bien être ça fait partie du fitness, même si comme pour la sophrologie on est plus sur le mental que sur le physique.

Hotsteppers: Proposez vous à vos clients de pratiquer des arts martiaux ?

Philippe HERBETTE: bien sûr, nous avons la version « light », ouverte au grand public type body combat. Nous avons ensuite quelques clubs équipés d’un dojo. C’est une prestation à part où l’on délègue complètement l’activité à un professionnel des arts martiaux. Nous avons notamment dans un de nos clubs la Snake Team qui est n°1 des mixed martial arts en France, avec notamment Cyrille Diabaté leur fondateur.

Hotsteppers: vous savez que beaucoup de personnes souhaitent arrêter de fumer, vous pensez que c’est possible de créer des programmes qui vont dans ce sens ?

Philippe HERBETTE: c’est quelque chose de très intéressant dont nous avons en effet déjà discuté. Quand on arrête de fumer notre système nerveux est très perturbé. La cigarette est une drogue qui rend le système nerveux très dépendant. Je pense que c’est très judicieux d’attaquer un programme sportif pour compenser ce manque. C’est là aussi que le rôle du coach doit jouer pour substituer une addiction par une activité qui à l’inverse fait du bien.

FITNESS PARK 3

Hotsteppers: êtes-vous en partenariat avec certaines marques ?

Philippe HERBETTE: On travaille justement la dessus en ce moment, on a Kot pour tout ce qui est nutrition,
Nous sommes également en train de nouer un partenariat avec le plus gros fournisseur d’activités fitness au monde et en France en particulier: Les Mills. Nous sommes en partenariat avec Red Bull, c’est tout nouveau – nous allons voir  comment cela peut se traduire dans nos clubs (NDLR: le lien entre un univers sportif, fitness, sain et une boisson qui ne l’est pas est toujours un mystère pour nous. Mystère qui doit se résumer en une phrase: concordance d’images marketing). Finalement nous sommes également en partenariat avec vente privée via « le pass ».

Hotsteppers: vous avez évoqué des ambiances dans vos clubs, par quoi cela va-t-il se traduire ?

Philippe HERBETTE: la plus évidente c’est celle qui va être créée par nos adhérents. Si l’on prend l’exemple de Fitness Park, c’est l’enseigne qui intéresse le plus les 20-30 ans, vous n’avez que des personnes de votre âge qui sont là bas, vous allez donc nouer des liens, vous faire des potes et ça va créer une dynamique qui va être bénéfique à votre activité physique. Il n’y a pas beaucoup d’endroits ou l’on peut rencontrer autant de personnes de son âge, en étant sur un pied d’égalité et où il est si facile de créer un dialogue. On sort du cliché de la musique de ouf qui vous empêche de parler, on est sur quelque chose de très communautaire.
On crée également des ambiances nouvelles que l’on a déjà identifiées et que nous sommes en train de développer, ça sera une surprise pour bientôt.

FITNESS PARK 2

Hotsteppers: C’est en rapport avec l’architecte qui fait partie de votre nouvelle équipe ?

Philippe HERBETTE: nous allons en effet relooker et redynamiser nos Fitness Park avec notre architecte et nos nouvelles équipes, on a plein de nouvelles idées, vous savez nous travaillons beaucoup en brainstorming.

Hotsteppers: proposez-vous à vos adhérents des cartes multi-enseignes ?

Philippe HERBETTE: Non pas encore, cependant avec votre carte Lady Moving ou Club Moving vous pouvez aller dans n’importe lequel de ces clubs en France. Mais c’est très judicieux la carte multi-enseignes nous allons y réfléchir, on a beaucoup de chantilly à faire (NDLR: concept intéressant alternatif à « faire prendre la mayonnaise » version fitness ?!), de nouveaux concepts à trouver, et c’est ça qui est très captivant et excitant !

FITNESS PARK 5

Hotsteppers: concernant votre stratégie digitale, prévoyez vous de lancer une appli ?

Philippe HERBETTE: bien sûr, mettre tout notre savoir faire dans une application, c’est à venir et cela fait partie de notre stratégie digitale qui va regrouper une nouvelle charte graphique, des blogs et des nouveaux sites.

Merci Beaucoup pour cet entretien Philippe Herbette.

C’est moi qui vous remercie, j’ai hâte d’entendre parler du groupe Moving sur Hotsteppers.

conference de presse groupe moving

[testimonials category= »620″]

PARTAGER
Article précédentOn n’est pas des machin(e)s !
Article suivantMultisports, entraînement intelligent et autres pensées positives !
Créatrice et blogueuse passionnée de Sport, nourrie des cultures européenne et américaine, je me spécialise en nutrition pour aider les lecteurs Hotsteppers à vivre une vie saine, solide et riche de sens ! Ma meilleure amie et athlète Alison m'accompagne sur ce blog dans les 1001 expériences et découvertes qu'il nous offre et contribue à son contenu à travers son activité physique de niveau semi-pro (Équipe de France de Hockey Subaquatique)

2 Commentaires

  1. C bien tt ça mais y a une face cachée une face peut-être cachée ppur Mr Herbette aussi..
    Je suis cliente d un club fitness-park celui cité dans l interview où il y a la Snake team….
    J aimerai bien que Mr Herbette fait une petite inspection dans les locaux du club parceque ça devient insupportable pour les clients et je penses que la direction du club fait pas le nécessaire pour regler les problèmes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici !
Inscrivez votre nom ici