Samedi dernier j’ai été initiée en bonne et due forme à un sport que je connais mal et dont je comprends péniblement les règles: le rugby ! Certains diront que « le foot est pour les hommes, le rugby pour les Dieux » ! Je trouve les Dieux bien violents si tel est vraiment le cas mais cela ne m’a pas empêchée de passer une excellente soirée ! On ne se refait pas, quand aime le Sport, on aime voir des équipes qui gagnent (du moins qui essaient). Retour sur cette douce soirée ensoleillée (miracle) au stade de Colombes et à l’affrontement du Top 14 entre le Racing 92 et le Stade Toulousain.

ientrainement stade toulousain top 14 contre racing 92

A la bonne franquette !

Ce qu’il y a de génial dans le sport live (versus « à la télé »), c’est que tout ce qui est réduit et lissé sur un écran devient palpable et bien réel ! Les sons, les chants des supporters, les insultes à l’arbitre (oui, oui…) résonnent à 360°. Le vent souffle légèrement, le soleil couchant chauffe les visages et les ballons bottés en touche peuvent potentiellement vous tomber sur la gu…. (très palpable en l’occurrence !) Et ça j’aime ! Même sans connaître le sport ni les joueurs et sans avoir de véritable préférences (bien que mes accompagnateurs m’aient demandé avec aplomb de soutenir Toulouse !), il y a matière à vivre un moment, à profiter, à se créer des souvenirs.

 

Avant d’aller voir l’entraînement des joueurs des 2 camps, nous avons sauté sur des barquettes de frites, des sandwiches et des verres de vins blancs ! Verres (malheureusement) customisés aux couleurs du racing 92: personne n’est parfait mais on n’avait en l’occurrence pas le choix, étant dans leurs QG…! Bon et pour couronner le tout, je m’étais habillée en bleu, couleur du racing…j’avais vraiment tout faux ! Et oui, Toulouse s’affiche en rouge et noir (comme la Société générale ou comme Stendhal pour les plus érudits !). Bref, pour rattraper tous ces faux pas il fallait que je m’exerce quand même à chanter « allez Toulouse » ! Le souci c’est que le Racing 92 a repris la chanson « Feel the magic in the air, allez allez allez« , version « Feel the Racing in the air » ! Et cette chanson elle donne envie, elle vous reste dans la tête, elle vous fait chanter sans même que vous en ayez conscience !

On récapitule, j’étais donc en bleu, un verre du Racing à la main et je chantais leur hymne à tue-tête à chaque fois qu’il se diffusait dans le stade ! Bouh ! Place au match !

Hotsteppers découverte rugby

Un match du Top 14 serré et décevant pour les fans

Mes accompagnateurs m’ont appris pas mal de choses sur les règles du rugby et si je devais n’en retenir qu’une, c’est qu’il faut faire des passes en arrière pour avoir le droit d’aller en avant ! D’ailleurs, si vous ne respectez pas cette règle, vous faites ce que l’on appelle un « en avant » et c’est très mal ! J’ai également à peu près compris le concept de la mêlée et des touches; en revanche je n’ai pas encore intégrée les différentes fautes et pourquoi il y avait soudainement des pénalités qui tombaient du ciel.

D’ailleurs, je vais vous spoiler la fin du film, le Racing a gagné et uniquement sur pénalités (pas d’essai marqué). C’est Dan Carter, l’excellent joueur (que je connaissais pour le coup, c’est dire la notoriété !) qui les a toutes réussies: de près ou de loin, impressionnant le mec…

Le Stade Toulousain a pourtant marqué un essai (quand même vachement plus fun que les pénalités) mais a perdu trop de ballons et commis trop de fautes par manque de « discipline » comme l’a cité plusieurs fois le capitaine Thierry Dusautoir, désabusé par la défaite de son club. Ses efforts et sa présence physique n’auront pas suffit à vaincre un racing pourtant pas tonitruant.

C’est la rude loi du sport; rien ne sert de dominer le jeu ou de proposer des actions originales si au final l’adversaire marque plus de points que vous.

C’est donc le club de Clermont que le Racing rencontrera au cours des demies finales en espérant atteindre la finale à Barcelone !

melée rugby stade toulousain racing 92

Ma première expérience du rugby avait commencé il y a plus de 10 ans en Afrique du Sud où j’avais eu la chance de voir jouer les Eagles contre les Sharks. Celle du Top 14 samedi dernier aura été ma 2ème ! Je reste un peu frustrée de ne pas tout comprendre en temps réel et par conséquent de ne voir que les coups physiques qui me laissent à certains moments dans une incompréhension la plus totale: pourquoi, mais pourquoi se font-ils si mal ?! Et pourtant j’ai aimé cette ambiance totalement non violente entre les rangs de supporters aux discussions amicales et intelligentes, cette esprit sport dans un stade certes mythique mais pas flamboyant qui ne pue pas l’argent. Je crois que je vais me rajouter une corde à mon arc Hotsteppers et me mettre à suivre les top news du rugby dès maintenant ! A suivre.

 

3 Commentaires

  1. Dommage que Toulouse ait perdu, mais avec Carter qui ne rate aucune pénalité on n’a pas été gâtés ! Je ne suis pas forcément une grande fan de rugby mais aller voir un match au stade c’est génial. L’ambiance est très souvent au top (et même en Pro D2).

    • Tout comme toi! Je kiffe l’ambiance match ! Ça ferait aimer tous les sports je crois….j’ai jamais autant aimé le match de cricket que j’ai eu la chance de voir A Mumbai il y,A 4-5 ans….mémorable et pourtant, on m’aurait parle de cricket avant j’aurais rigole. Idem pour le hockey subaquatique !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici !
Inscrivez votre nom ici