Le projet « Into the Mind »

L’annonce d’un rêve accompli…

En août 2012, la marque The North Face® annonçait qu’une équipe de grimpeurs menée par l’autrichien Hansjörg Auer et les espagnols Iker et Enekou Pou avait atteint leur plus grand rêve, et quel rêve…

Ils en feront fait un film « Into the Mind », prévu pour l’année suivante, soit août 2013 dont un extrait vous est offert dans ce billet.

into the mind

Perfection Valley…

Il existe bien loin d’ici, au coeur de l’Arctique canadien, une terre peu propice à la vie humaine, un des espaces les moins hospitaliers sur Terre, doté de paysages d’une beauté incomparable. Cette terre, dîte « de Baffin » ou « ïle de Baffin » peuplée depuis des millénaires par des populations Inuit, protège une vallée vierge de toute visite humaine excepté du rare passage de quelques scientifiques: « Perfection Valley« . L’équipe de grimpeurs aura ainsi atteint cet objectif un peu fou et risqué d’ouvrir l’une des voies d’escalades les plus rudes des Iles de Baffin. Voie baptisée « The Door« , telle une « porte » franchie vers l’inconnu. Suite à cet exploit, l’équipe ouvrira 3 autres « voies » et reviendra 50 jours plus tard, saine, sauve mais fatiguée, au coeur d’une civilisation humaine surprenante, oubliée le temps d’un périple.

La difficulté de la voie « The door »

Qui dit Terre impraticable ou du moins non pratiquée, dit absence de topos, d’aides, de repères ! Les explorateurs, tels que William Baffin au 16ème siècle, naviguaient à coup d’expéditions pour parcourir, découvrir, voire s’approprier toujours plus d’espaces vierges sans vraiment savoir où ils allaient. C’est d’ailleurs comme cela qu’ils « découvraient »à proprement parler. N’avez vous jamais trouvé un intérêt insoupçonné à vous être trompé de route, un jour ?…

Par ailleurs, si cette vallée est en Terre inconnue mais de difficulté bien connue, c’est pour plusieurs raisons. Tout d’abord, la qualité de la pierre est hétérogène et les craquelures permettant de gravir le mur sont très irrégulières, parfois absentes. De plus, le climat est particulièrement contraignant et les précipitations peuvent être incessantes, sans compter que l’eau n’est rien d’autre que de la glace au delà d’une certaine altitude.

Une difficulté quantifiée « 8b » par le trio grimpeurs

escalade extrême

Tel qu’à l’accoutumée, au même titre que les circuits de trails sont quantifiés par leur distance kilométrique et leur dénivelé (positif, négatif, cumulé, ….), les voies d’escalades sont également notées par ceux qui parviennent à les apprivoiser. Cette note est en revanche subjective et non factuelle car elle côte précisément les difficultés et le danger du parcours, tels que perçus par les grimpeurs. Pour vous donner un ordre d’idée, le système de cotation français en escalade classe les voies de 1 à 9 (9 étant le plus difficile). Pour préciser la graduation, des lettres: a, b ou c; c étant le plus difficile sont ajoutées après les chiffres, voire même décorées du signe « + » pour en souligner la difficulté particulière. Vous l’aurez compris, une voie 5.c sera plus difficile qu’une voie 5.b+, elle même plus difficile qu’une voie 4.a.

Or, l’équipe de grimpeurs The North Face côtera ‘The door » avec la note « 8b ».

Le teaser video du film « Into the Mind »

« Into the mind ».…dans la tête….au mental….au creux de l’esprit….Il existe plusieurs traductions pour ce titre qui laisse entendre que face à l’inconnu il y en a qui reculent et d’autres au contraire qui jubilent. L’expérience vécue par ces 3 hommes aura été marquée par des joies mais aussi des souffrances. On ne relève pas de tels défis dans la douceur. C’est un choix. Je vous laisse regarder ces quelques minutes d’extrait plongées au coeur de l’expédition de trois grands fous et …peut-être vous demander à vous, quel serait votre grand rêve ?!

Lien direct vers la vidéo: cliquez-ici ! ou directement sur l’image !

teaser video into the mind the north face

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici !
Inscrivez votre nom ici