Institution régulière sur ce blog: voici la playlist running du printemps ou de l’avant été, en ces jours où le soleil nous nargue et peine à s’imposer. Et pourtant, la vraie lumière n’est-elle pas celle qui vient de l’intérieur ? Fidèle à l’envie de partager toutes sortes de choses sur ce blog, j’aime rassembler les sons qui m’ont émue, boostée, « donné envie de.. », touchée! La musique a un pouvoir immense et interagit avec celle du corps. Quand on ouvre ses sens aux rythmes, au sens des paroles, aux mélodies, aux alternances entre montées en puissances et breaks au coeur d’un même titre; quand on se laisse atteindre par l’histoire que raconte une chanson ou un beat, des barrières se lèvent et l’esprit voyage. Tantôt apaisante, tantôt stimulante, tantôt provocatrice, la musique réveille et met en mouvement, si ce n’est le corps, au moins l’âme. Voici ma playlist running (on ne peut plus) éclectique du moment…

 

Sia: « Chandelier » – coup de coeur de cette sélection

Surprise du moment: Sia la chanteuse australienne ultra talentueuse que l’on connait entre autres pour son titre « clap your hands » ou plus récemment pour sa performance sur le célèbre « Titanium » de David Guetta, nous bluffe avec ce titre atypique « Chandelier ». Avec un timbre de voix qui évoque tellement Rihanna à certains moments, Sia reste malgré tout dans son univers élégant et musical sur cette chanson émotionnelle et transportante. Quoi de mieux qu’un titre pareil sur une sortie longue en pleine nature, loin des faux semblants et des gadgets. Laissez-vous toucher…

Avicii: « Addicted to you » – l’addiction du coeur assumée

Grand classique du moment pour un DJ que l’on ne présente plus: Avicii ! Ce titre a d’intéressant son rythme soutenu autant que la voix calme de la chanteuse qui pourtant, prononce des mots forts. Ce décalage rend la chanson puissante et l’alternance de couplets posés et de refrains déchaînés incarne parfaitement le mélange de dépit/passion que l’on peut ressentir quand on s’attache:

« I’m addicted to you,
Hooked on your love,
Like a powerful drug
I can’t get enough of.
Lost in your eyes,
Drowning in blue
Out of control,
What can I do? »

Ahzee: King – stylé clubbing

A tous les adeptes du dancefloor, de la happy house et des envolées technos: ce titre m’a surprise. Entendu à la radio au milieu d’un mix plutôt bien amené, j’ai cherché, cherché, cherché pour retrouver son titre. C’est commercial, c’est branché nightclub surtout le bon rythme claquant subtilement emprunt de culture orientale, mais ça fonctionne bien, très bien même. Je partage !

Stadium X & Taylr Renée: Howl at the moon – la house dans toute sa splendeur

Duo hongrois qui cartonne actuellement. La voix de Taylr Renée vient sublimer le rythme house classique de cette chanson aux bpm élevés qui peut facilement accompagner une série de fractionnés ou une séance au seuil ! Vous avez besoin d’être poussé(e), vous avez besoin de faire monter la FC, mettez ce son dans votre MP3 et lancez le au bon moment !

Pharell Williams: Marylin Monroe – le titre qui m’a eue..

Plutôt insensible voire lassée par le titre « Happy » omniprésent sur les ondes ces temps-ci, j’ai été agréablement surprise par le 2ème shot de Pharell: « Marylin Monroe ». Très « Justin Timberlake » (que j’adore!)dans son genre, ce titre est moins funk et plus rythmé. Réticente au départ, j’ai fini par avoir la mélodie en tête pendant des journées entières et finalement par l’apprécier. Sympa pour s’échauffer, je trouve.

Cosculluela: Prrrum – la sexyness reggaeton au summum

Fan inconditionnelle du reggaeton et de ses rythmes dingues qui me feraient bouger mon boule même en dormant, voici un morceau absolument pas nouveau mais absolument dément en matière de potentiel à susciter le booty shake ! J’aime, je kiffe, je surkiffe, je trippe, je capote ! Prrrrummmmm..

 

Stromae: Formidable – le remix instrumental by Idriss Ketterer

Qui ne connaît pas le titre ou plutôt « la scène »: Formidable, chantée ou plutôt interprétée par le Brel des temps modernes: Stromae ? Intense et douloureuse, ce titre est particulièrement intéressant mais s’écoute difficilement en boucle. C’est ici que ce remix plutôt langoureux trouve tout son intérêt. L’essence du morceau est prélevée et totalement revisitée version « deep house ». Adepte de ce courant musical, je trouve que le résultat mérite d’être diffusé. On n’est pas plus dans la joie que le morceau original mais on peut facilement envisager ce son sur un trail ou une course longue! Je n’oublierai d’ailleurs jamais mon EcoTrail 30k de Paris 2013 couru avec le remix de « Summertime Sadness » en boucle dans les oreilles pendant 3h. Même idée ici…

Chris Isaak: Wicked game – le bijou des années 80/90 revisité

L’originale est un incontournable mais pour courir, la version revisitée en deep house permet de mieux caler son pas en rythme. Le « Wicked game » de Chris Isaak qui ne veut pas « fall in love with you » prend un autre visage et vous transporte. Un morceau idéal pour « ressentir » plus que « réfléchir ». Merci à toi, discrète et précieuse amie, qui m’a fait découvrir cette version nouvelle 😉

Plaza Francia: La Mano Encima – le projet Tango de Catherine Ringer

Ex Rita Mistouko, Catherine Ringer se lance dans un projet Tango aussi racé qu’à l’accoutumée. Si ce titre est plus adapté à une session de cool down ou d’étirements, il n’en demeure pas moins intéressant et pourrait mériter sa place dans votre playlist. Qui plus est, fan inconditionnelle du tango argentin, version brute ie « abrazo cerrado », je vous livre 4min de sonorités écorchées, du tango en somme.

Autres playlists:

* Playlist running d’hiver

* Playlist running d’automne

* Playlist running d’été

 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici !
Inscrivez votre nom ici