Home Médias et sport Pubs « Dream Crazier »: la nouvelle pub Nike qui incite les femmes à dépasser...

« Dream Crazier »: la nouvelle pub Nike qui incite les femmes à dépasser les conventions

0
dream crazier nike
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Nike a la force de ces marques qui peuvent se permettre la polémique grâce au bagout de leurs pubs ! Peu importe si elles ne mettent pas tout le monde d’accord. Tant mieux même. Tant qu’elles provoquent l’émotion. Preuve en est encore avec sa dernière création « Dream Crazier ».

Nike ne cherche pas tant la démagogie que le fait d’exister en prenant certains partis qui ne plaisent pas à tout le monde. Même si le fait de provoquer le débat peut être une forme de démagogie déguisée qui déchaîne les afficionados libérés de la marque, on ne peut lui enlever sa force de caractère. Loin de la controverse impliquant le choix de Colin Kaepernick comme égérie de sa campagne de communication fin 2018, cette toute dernière vidéo se voit ici portée par Serena Williams est envoie un puissant message féministe au monde.

« Dream Crazier » – campagne Nike février 2019

De la gymnaste Simon Biles aux larmes de la para-triathlète Sarah Reinertsen en passant par la ferveur de l’entraîneur de NBA Becky Hammon, Nike illustre un féminisme qui n’appelle à rien d’autre qu’au respect des femmes et de leur singularité dans le monde sportif, comme dans le monde tout court.

Accepter la singularité : nous le sommes tous, par définition

Singularité que l’on accepte (du moins en apparence) de plus en plus chez des personnes considérées comme différentes de la norme, en situation de handicap, neuro-atypiques ou ayant toutes autres particularités qui provoquent parfois des vagues d’intolérance ou de rejet. Pourtant, être une femme est une singularité en soi, simple, basique, mais qui est encore loin d’avoir sa vraie place. La vraie tolérance consiste à accepter la différence de l’autre, pas à lui demander de s’adapter à une norme rassurante.

L’appel à l’ouverture vu par Pixar : laisser émerger la féminité dans un monde d’hommes

J’en profite pour partager avec vous un court métrage récent de chez Pixar qui met en scène avec beaucoup de tendresse et d’émotion, le drame de la norme (masculine mais pas que) en entreprise. En d’autres termes, le sexisme. On est loin de l’angle de Nike mais on parle au fond bien de la même chose. Pour se faire accepter il faut imiter la majorité dominante.

Court Métrage PIXAR « Purl »

Et vous, que pensez-vous de ces 2 vidéos ? Quelle expérience faites vous au quotidien de l’acceptation de la singularité des autres ou de la votre ?

Une autre vidéo Nike « Choose Go »

Article précédentFODMAP : ces sucres peu digestes dont on aurait tout intérêt à se passer !
Article suivantVariosling: variante du TRX en 7 gifs animés !
Marie
Créatrice et blogueuse sport - nutrition - bien-être. Après des études d'ingénieur bio (France) et un MBA en marketing (Canada), j'ai vécu une expérience de 18 mois dans l'armée de l'air. Ultra curieuse et pour la diversité, j'ai créé le support Hotsteppers ainsi qu'une association de training du même nom pour inciter à bouger, manger et vivre mieux, peu importe son niveau ou son âge ! Freinée en pleine quête de performance par une adénomyose (forme d'endométriose), j'ai dû et continue de repenser ma passion et pratique sportives tout en explorant sans arrêt de nouvelles pistes de santé et bien être. Après avoir travaillé 5 ans pour des marques de sport, je me suis lancée en tant qu'indépendante début 2019 dans le conseil éditorial et social media. Matière vivante, Hotsteppers est un support sans filtres, mouvant, au gré de ma vie et de mes aventures.

Pas de commentaires

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.