Drôle de titre n’est ce pas ?! Et pourtant, ça n’est pas un fake 😉 Jeudi dernier, en plein coeur des Yonex Internationaux de France De Badminton, #YIFB pour les intimes (ou les plus connectés), j’ai pu participer à un petit tournoi très convivial de bad entre bloggers/journalistes. Répartis en 3 poules de 5, nous étions par paires et Hotsteppers s’est retrouvé en duo avec l’Equipe ! J’ai eu du mal mais j’ai tout donné !

YIFB: côté rédactions

Besoin de retrouver l’envie de gagner

Un peu hésitante au vu de la forme du moment, j’ai fini par carrément poser ma journée et répondre positivement à cette invitation originale: participer à un tournoi de badminton entre journalistes/bloggers ! Pas très entraînée et encore au stade de la rééducation (hernie discale), bien loin de la performance, je crois que j’avais envie de sortir de ma coquille et de me remettre en conditions de match, même pour le fun.

Je ne sais pas si certains d’entre vous l’ont vécu, mais quand on passe par la blessure longue durée, la perception de l’effort change complètement. La moindre sortie de sa zone de confort devient presque anxiogène et l’on perd confiance en ce que son corps est capable de faire. D’une impression (fausse) de toute puissance, on vire vers l’extrême inverse de sensation de faiblesse permanente ! Je vous rassure, ça va. Mais, le chemin est long et complexe. Ceci étant, je me suis levée et je suis allée frapper quelques volants sur les courts mythiques du stade Pierre de Coubertin !

Hotsteppers et l’Équipe appariés le temps d’un tournoi

Des matchs en doubles

Rendez-vous à 10:00 en compagnie d’une bonne trentaine de journalistes, du président de la FFBaD et de joueurs/joueuses de l’Équipe de France. Passage au vestiaire et enfilage d’un beau polo Yonex (un peu grand mais les hommes s’étaient emparés des tailles M « plus seyantes » – ne laissant plus que du L pour les femmes, je vous jure ;)) – je ne connais absolument personne et me retrouve dans un environnement 100% journalistique. Je suis clairement la seule bloggeuse. L’ambiance est différente de ce que j’ai l’habitude de vivre. On sent la présence de « rédactions » plus que de « passionnés » véritables créateurs d’un univers qui leur est propre. Cela dit l’expérience est intéressante et je découvre que jouerai en duo avec David, journaliste foot à l’Équipe ! Nous faisons connaissance et nous échauffons (un peu à la légère!)

Top au 1er match !

Des arbitres officiels ont été mis à notre disposition et leur présence ajouter du peps aux matchs ! Ils présentent les joueurs et lancent le jeu exactement comme en contexte de compétition officielle: j’adore ! David et moi nous retrouvons contre un duo de nanas qui ont déjà pas mal joué et qui me font un peu perdre mes moyens. Mon petit diable interne qui me ressasse que je suis devenue nulle à cause de ma blessure arrive à me faire louper des balles que je ne devrais pas louper. Je ne suis pas une pro du badminton mais pas une quiche non plus. Ça m’énerve. A la moitié du match: pause et coaching par une joueuse de l’Équipe de France. Elle me dit de jouer mon vite et de prendre mon temps au service. Nous changeons de côté et je me rebooste intérieurement, je m’applique. Ça fonctionne: nous remontons au score pour finalement perdre mais de pas grand chose. L’honneur est sauf. Je ne suis pas très satisfaite mais j’essaie d’être indulgente avec moi même.

HOTSTEPPERS l'équipe YiFB

Top au 2ème match !

C’est fou hein ? Un tournoi pour le fun, un seul match avec quelques points manqués et l’auto-dévalorisation tourne à plein régimes. C’est démesuré ce que l’on peut être dur avec soi même parfois. Le 2ème match arrive vite. Je suis bien échauffée pour le coup et je me concentre. Les volants passent beaucoup mieux et David et moi gagnons facilement. La confiance sort la tête de l’eau ! J’ai hâte de faire un 3ème match mais malheureusement, l’organisation manque de temps et les équipes pros sont en train d’arriver pour s’échauffer sur les courts où nous sommes en train de nous amuser. Nous n’avons pas le choix et devons céder la place. Seules les meilleurs équipes de chaque poule s’affronteront pour les phases finales. Aucune importance pour ce qui est des résultats mais je suis quand même un peu frustrée à titre perso de ne pas avoir terminé mes matchs et de rester sur 1 défaite – 1 victoire 🙂 Un moment d’échange nous attend dans la loge média du stade et j’en profite pour discuter avec le staff de la Fédé et quelques journalistes. Ils repartent tous bosser: moi j’ai ma journée pour chiller, je profite !

Les YIFB, les vrais: pour les pros, peuvent continuer !

YIFB tournoi journalistes

YIFB: côté pros

Une nouvelle expérience pour Hotsteppers

Plus je m’intéresse à des sports différents et plus je réalise à quel point chaque sport est un univers à lui tout seul ! Si tu as compris les règles du foot tu peux repartir à zero pour comprendre celles du rugby ! Si tu suis un peu le tennis, tu devras suivre une toute autre logique pour comprendre les circuits de golf ou de surf ! A chaque nouveau sport, un nouveau concept, de nouvelles règles, de nouveaux enjeux, scoops, favoris, acteurs majeurs. C’est ça qui est riche dans le multisport: on ne s’ennuie jamais !

Des échanges qui déménagent

Pour la 1ère fois en 32 ans de vie je me suis mise à suivre les Live Tweets des YIFB pour voir ce qui se tramait ! J’en ai profité pour regarder les minis videos d’échanges absolument hallucinants notamment en double ! Tu crois que l’échange est fini mais non ! Il y en a toujours un qui trouve un moyen de renvoyer le volant de l’autre côté, malgré les feintes, malgré les smatchs, malgré les amortis vicelards ! C’est totalement hallucinant. Je ne vous dis pas l’état du cardio des joueurs, en plus d’être hyper sollicités musculairement parlant avec tous ces rebonds et ces à coups pour bien doser ses frappes.

French Open 2016

La Chine: pays dominant du badminton de haut niveau

Certes il n’y a plus que les chinois qui dominent tous les matchs de haut niveau et l’on voit désormais aussi des nations européennes comme le Danemark monter sur la 1ère marche. Pour autant, si l’on fait le bilan, il parle de lui même !

20161030_1908_frenchopen2016_dsc_6754

[icon icon= »0151.png »]Vainqueur du simple dames: He Bingjao – CHINE[/icon]

[icon icon= »0151.png »]Vainqueur du simple hommes: SHI Yuqi (n°19) – CHINE[/icon]

[icon icon= »0151.png »]Vainqueur du double dames: Chen Qingchen / Jia Yifan (n°14) – CHINE[/icon]

[icon icon= »0151.png »]Vainqueur du double hommes: Mathias Boe / Carsten Mogensen – DANEMARK[/icon]

[icon icon= »0151.png »]Vainqueurs du double mixte: CHINE[/icon]

20161030_1546_frenchopen2016_dsc_6168

In fine ce fut une belle expérience de se plonger dans ce condensé de badminton et de découvrir en « off » le Stade Pierre de Coubertin, en compagnie de journalistes détendus et de tous niveaux ! A refaire en commençant le match plus tôt pour ne pas laisser les bloggeuses à l’affût d’endorphines rester sur leur faim 🙂

Partager
Article précédentEkiden de Paris 2016 à l’ère du bib biz
Article suivantKalenji lance une crème contre les coups de Lune
Marie
Créatrice et blogueuse passionnée de Sport, nourrie des cultures européenne et américaine, je me spécialise en nutrition pour aider les lecteurs Hotsteppers à vivre une vie saine, solide et riche de sens ! Ma meilleure amie et athlète Alison m'accompagne sur ce blog dans les 1001 expériences et découvertes qu'il nous offre et contribue à son contenu à travers son activité physique de niveau semi-pro (Équipe de France de Hockey Subaquatique)

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Entrer votre nom ici