« Quand l’intestin va, tout va ! » un livre de Maria Köllner aux Editions Médicis

Quand notre corps se fait oublier, notre esprit s’ouvre et nous permet de goûter le bien-être de chaque instant. Et s’il nous suffisait pour cela de prendre soin de notre tube digestif par quelques bons réflexes faciles à mettre en pratique ? C’est ce que nous invite à découvrir Maria Köllner dans son ouvrage optimiste.

Il n’y a pas que le coeur dans la vie

Notre corps est un « tout » composé d’organes bien distincts. Parmi tous ces organes, nous recherchons encore et toujours celui que nous devons écouter pour améliorer notre bien-être, vivre mieux et longtemps. Notre cœur a d’abord eu la préférence puisqu’il apporte l’oxygène des poumons au corps tout entier et que, s’il s’arrête nous ne sommes plus ! Puis l’évolution de la recherche nous a tournés vers notre cerveau, maitre de nos émotions, de nos mouvements, de nos affects, de nos sécrétions hormonales et responsable de la douleur. Aujourd’hui la médecine met en lumière un travailleur de l’ombre, longtemps méprisé : notre tube digestif.

Il serait notre deuxième cerveau co-responsable de nos émotions et donc maitre de notre paix intérieure. Appuyée sur de nombreux travaux de recherche M. Kolher nous éveille à la bienveillance vis-à-vis de notre tube digestif.

La santé des intestins: plus déterminante qu’il n’y paraît

Le toucher

10 minutes par jour de massage abdominal nous apporte un mieux être global (amincissement, digestion améliorée, libération des tensions dorsales, meilleur sommeil…). Ce bénéfice complet pour notre organisme est un baume bienfaisant pour notre psychisme par la libération des tensions, le renforcement de l’estime de soi et donc l’optimisation de notre humeur.

L’alimentation

  • Comment manger : commencer par retrouver le plaisir de manger en réapprenant ce que sont la faim et la satiété, prendre le temps de s’alimenter sans faire autre chose…
  • Que manger :
    • « Les alicaments » : découvrir les vertus thérapeutiques de certains aliments (anti-inflammatoires, anti-cancer, anti-acide).
    • « Les aliments du bonheur » qui favorisent la sécrétion de sérotonine responsable de notre bonne humeur
    • « Les aliments poisons » : acides gras saturés et sucre blanc.

L’auteur nous livre ensuite une liste descriptive détaillée des aliments bienfaisants (épices, herbes aromates, huile..). Elle répond aussi aux questions d’actualité : Peut-on manger du pain ? (le gluten est-il à supprimer ??). Peut-on boire du lait et manger du fromage (le lait est-il mauvais ??)

Pour maintenir l’activité et l’harmonie de notre tube digestif il reste deux impératifs (2B):

  • Boire : indispensable nécessité de boire ; que boire, quand boire, comment boire ?
  • Bouger : en privilégiant des efforts physiques quotidiens et modérés.

Pour finir n’oublions pas de bien nourrir notre flore intestinale : pré-biotiques, pro-biotiques…

A la fin de l’ouvrage, on retrouve un petit résumé de tous ces conseils. Facile à lire et bien illustré, ce petit livre pourrait être un merveilleux allié de notre quotidien en ce début d’année, moment idéal pour choisir pour nous le meilleur en toute lucidité.

Les conseils de Pauline: d’autres références pour approfondir:

« Le charme discret de l’intestin » Giulia Enders Actes Sud
« Bien nourrir son cerveau » Bret Sterka Cerveau et Psycho Juillet 2016
« Notre ventre, une intelligence supérieure » Les échos Mai 2014 Paul Molga

[testimonials category= »689″]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici !
Inscrivez votre nom ici