Fan de beats et de musique, ancienne DJette (et oui, et oui !), j’aime le bon son ! J’aime aussi et surtout le bon sport avec du bon son ! Parmi le flot d’écouteurs sport, j’ai eu l’occasion de tester le nouveau né de chez Pioneer qui se lance sur le segment du son « portable »: le « E7 wireless » (SE – E7BT). Un son clair et de qualité pour des écouteurs plus adaptés aux adeptes de bonnes ondes qu’aux geeks fans de gadgets.

Assez logique pour une marque spécialiste du son de se lancer dans le marché du sport. J’ai pourtant l’impression qu’il existe 1001 modèles que je suis loin d’avoir tous testés; mais j’en ai quand même testé un certain nombre et ce n’est pas fini!

S’il y a une chose à dire sur ces écouteurs Bluetooth pour le sport Pioneer, c’est qu’ils vont à l’essentiel. Le focus est sur le son, tout le reste est accessoire, donc inexistant, pour un prix public de 79,95€.

Ergonomie: 2 options possibles

Commençons par ce qui dérange beaucoup de personnes: le port d’un écouteur intra auriculaire ! Certains y sont carrément allergiques ! C’est vrai que c’est stylé de courir avec un gros casque de DJ sur la tête mais c’est un peu lourd, non ?! Pour le cross-training n’en parlons pas !

Tour d’oreille solide

Votre 1ère option sera de porter vos écouteurs avec les ailettes les plus larges et rigides. Vous ne risquez pas de les perdre ou alors vous le sentirez. Elles entourent entièrement votre oreille et ont un côté sécurisant. Pour des trajets en transports elles ne sont pas nécessaires mais pour une séance de sport clairement.

Écouteurs sport pioneer

Tour d’oreille souple

Pour ceux qui préfèrent ne pas sentir leurs écouteurs en courant ou en faisant des burpees, il y a l’option des ailettes beaucoup plus souples et petites qui entourent votre oreille juste ce qu’il faut pour tenir.

Ailettes de maintien écouteurs sport pioneer

Pince de fixation

Au delà de ça, vos écouteurs Pioneer sont munis d’une petite pince à fixer à votre T-shirt pour les stabiliser au maximum dans vos oreilles et éviter que les fils rebondissent dans tous les sens à chaque foulée (classique pour des écouteurs de sport). Pas mal mais pas idéal pour autant. La pince est assez lourde et rebondit malgré tout elle même avec le mouvement.

Tip: en la fixant dans votre dos plutôt que sur votre poitrine, c’est déjà beaucoup mieux.

Embouts de taille variable

Vous trouverez aussi des embouts S, M ou L en fonction de la taille de votre oreille (basique mais essentiel !)

Autonomie et chargement

Autonomie: 7,5 heures déclarées

Difficile de déclencher le chrono à chaque utilisation pour voir si on arrive bien à 7,5h mais cela me semble cohérent. En utilisant ces écouteurs de sport Pioneer plusieurs fois par jour je les recharge toutes les semaines en moyenne.

Temps de chargement complet rapide: 1 à 2h

Le chargement s´effectue via un cordon USB qui se plug dans le bouton volume du casque. Je n’ai pas mesuré le temps de chargement précis mais il m’est arrivé de charger mes écouteurs 1h ou 2 le temps d’un dîner (en vacances!) et c’etait bon

Chargement usb écouteurs sport pioneer E7 wireless

Son: « all clear »

Il est très difficile quand on n’est pas expert de définir tout de suite qu’un son est bon en enfilant des écouteurs de sport. Chose plus aisée pour un casque fermé je trouve.

En revanche, si le son du E7 est clair et « audiblement » bon dès la 1ère écoute, la différence est criante dès la comparaison avec d’autres modèles plus low cost. J’avais gardé à mon bureau des écouteurs (sans bluetooth) également dédiés au sport datant d’il y a quelques années et le résultat était sans appel ! Le son du E7 est vraiment bon et offre un bel environnement musical pour vos runs ou trainings.

Tip: attention à ne pas les tester avec Youtube qui impose un son déjà très compressé et ne vous permet pas d’utiliser le plein potentiel du casque. C’est ce que j’ai fait au début et j’étais forcément hyper déçue. Utilisez plutôt la musique de votre bibliothèque ou des applis comme Deezer. Son nickel !

Pour les fans de « technique »: ces écouteurs sport Pioneer sont IPX4, ce qui signifie que le son est compressé 4 fois (faible) pour passer en Bluetooth donc garant d’une certaine qualité.

Look: n’optez pas pour le noir !

J’ai reçu la version noire mais heureusement il en existe des plus colorées ! Tout est une question de goûts et certains préfèrent les couleurs sobres mais en ce qui concerne le sport, vous me connaissez, j’aime le bright ! Si j’avais eu le choix j’aurais surement opté pour le rouge – et vous ?!

test ecouteurs sport pioneer SE E7BT

Gadgets: néant

C’est là que cela devient assez marrant ! Le casque Pioneer se concentre sur sa mission première: fournir un bon son avec une bonne autonomie en étant agréable à porter pendant une activité sportive.

En revanche:

  • Aucune mémoire intégrée donc il vous faudra courir avec votre téléphone. Et oui, il faut bien que la musique vienne de quelque part, ou alors il faudra envisager de chanter 😉 Pour du training, étant donné que la liaison se fait par Bluetooth, vous pourrez poser votre téléphone et vous entraîner librement.

 

  • Aucune fonction de réponse à un appel depuis le casque lui même. Personnellement je trouve ça très bien. Quand on court, quand on s’entraîne, quand on bouge, on n’est pas là pour répondre à un appel. A un moment il faut arrêter d’inventer des produits qui permettent de tout faire en même temps. C’est d’ailleurs insupportable de tout faire en même temps ! Vous vous offrez une séance de sport avec le luxe d’un bon son ? Profitez, plongez-vous dans ce moment et ne vous laissez pas voler votre occasion de vous ressourcer par des appels ou des textos. Malheureusement la connexion Bluetooth ne pourra pas vous dispenser d’entendre vos notifications (à réduire au maximum) d’appels ou sms entrants, mais il faudra sortir votre téléphone de votre poche pour y répondre (donc autant ne pas le faire !). Qui plus est, si vous avez la chance d’avoir une bonne mémoire sur votre téléphone et suffisamment de musique enregistrée, mettez votre téléphone en mode avion et vous aurez une paix royale !

Bémols du casque Pioneer E7

  • L’appariement Bluetooth entre Mac ou iPad et les écouteurs. Autant l’appariement avec mon iPhone s’est très bien fait; autant avec mon Mac ou iPad: néant, je n’y suis jamais arrivée.

 

  • Le positionnement de la pince de fixation. Comme évoqué plus haut; cette pince est nickel si vous utilisez vos écouteurs Pioneer hors activité sportive. Mais en plein mouvement, ce qui est quand même leur vocation, je trouve la longueur du  cordon courte et la pince trop proche du visage. L´ideal serait de la fixer au niveau de la taille (short ou legging…) dans le dos. Parce que si vous courez torse nu, alors là c’est fouttu!

Pour conclure: je dirais que ces écouteurs pour le sport Pioneer sans fil ont un bon rapport qualité prix. Ils sont sobres et trouvent leur force dans leur son au détriment du design et de fonctionnalités annexes. 

Blog de sport Hotsteppers

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.