Le concept Simple hydration

Boire pendant l’effort ne se négocie pas

Il faut boire, régulièrement (toutes les 15 – 20 minutes) entre 100 et 150mL d’eau (à adapter selon l’effort et les besoins). Pour cela il existe des points de ravitaillement répartis sur l’ensemble du parcours en compétition. Cependant, si ceux-ci peuvent s’avérer amplement suffisants pour ce qui relève des apports solides, ils peuvent ne pas l’être pour tout ce qui concerne la réhydratation. Personnellement, sur 10 km je ne mange rien et sur 20 km ou semi une seule fois (barre énergétique ou pâte de fruit). En revanche je bois très régulièrement: une boisson glucidique adaptée à l’effort (ni trop peu concentrée pour permettre un apport en glucides suffisant, ni trop concentré pour éviter que les glucides ne passent trop lentement dans le sang).

Le port d’un bidon est sécuritaire

Le port d’un bidon est essentiel pendant vos compétitions. Ne parlons pas de vos entraînements. A moins que vous n’ayez des fans prêts à vous courir après avec des bouteilles tout le long de vos parcours, je pense que le bidon Simple hydration vous sera d’une grande utilité ! Le concept étant de pouvoir porter sur soi un volume intéressant de boisson: 380 mL, avec ou sans ceinture de maintien. Place au descriptif du produit Simple Hydration pour aborder quelques détails.

Description du produit

Quelle étrange forme me direz-vous ?!

simple hydration

En réalité, si le bidon Simple hydration a été designé ainsi ça n’est pas pour rompre avec le style des autres bidons plus standards mais surtout techniquement, pour vous permettre de le porter contre vous, avec ou sans ceinture. Moulé de façon à épouser la forme de vos hanches ou le centre de vos fessiers, la partie gauche du bidon (voir photo) se place contre vous et la partie droite (forme crochetée) se fixera sur une ceinture ou sur un short. On peut en effet parler de contact rapproché. Mes shorts n’étant pas spécialement serrés, j’utilise allègrement mes sous-vêtements pour le fixer et ça marche !

En termes de contenance, le bidon Simple hydration, rappelons le, offre un volume de 380 mL permettant de courir une bonne heure en entraînement et de boire entre les ravitaillements sur une course. L’idéal, lors d’une compétition, étant de remplir votre bidon a un ravitaillement pour vous assurer à nouveau de longs kilomètres tranquilles.

Une composition simple et saine

Le bidon Simple hydration est fait de plastique, sans Bisphénol A (BPA pour les intimes). Le Bisphénol A étant un composé chimique utilisé massivement dans l’industrie plastique (y compris pour la fabrication de biberons) mais dont la toxicité est de plus en plus mise en avant et l’utilisation notablement bridée. Cette composition saine vous garantira une utilisation sûre et non accessoirement, l’absence d’odeur ou de goût plastique transféré à vos boissons.

Le large bouchon du bidon en permet également le remplissage facile. En revanche, veillez à nettoyer votre bidon rapidement après utilisation spécialement dans le cas où vous l’avez rempli d’une quelconque boisson isotonique car la poudre parfois mal diluée ou déphasée peut rapidement s’accumuler dans le bouchon.

Une alternative: à la main !

La forme du bidon Simple hydration rend son port à votre taille, agréable et facile. Cependant, la constitution large et plate de sa partie inférieure permet aussi sa prise en mains sans crispations, contrairement aux bidons cylindriques plus encombrants.

Prix et achat du produit

Venu directement des USA, le bidon Simple hydration est de plus en plus sollicité dans le milieu des runners et des trailers. Fort heureusement, vous pouvez facilement vous le procurer en France. D’une valeur unitaire de 14,99 euros ou 19,99 euros avec ceinture, Simple hydration vous offre également la livraison à partir de l’achat de 3 bidons ou de 44 euros d’achat. Profitez-en, c’est un produit efficace et durable.

A quand l’élargissement de la gamme, voire la personnalisation du bidon pour le moment encore très sobre visuellement ?

Partager
Article précédentMarathon de New York 2012: coup de théâtre
Article suivantFuture feet: optimisez votre foulée jusqu’au bout des ongles !
Marie
Créatrice et blogueuse passionnée de Sport, nourrie des cultures européenne et américaine, je me spécialise en nutrition pour aider les lecteurs Hotsteppers à vivre une vie saine, solide et riche de sens ! Ma meilleure amie et athlète Alison m'accompagne sur ce blog dans les 1001 expériences et découvertes qu'il nous offre et contribue à son contenu à travers son activité physique de niveau semi-pro (Équipe de France de Hockey Subaquatique)

2 COMMENTS

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Entrer votre nom ici