Régulièrement, l’un ou l’autre d’entre vous pourra s’asseoir tranquillement dans le canapé lounge virtuel de la zone Hotsteppers et répondre à quelques questions sur le running et la vie en général ! Un seul but: révéler qui vous êtes et créer du lien en vue de rencontres bien réelles, si toutefois elles n’ont pas déjà eu lieu. Sur ce, je m’éclipse, à vous la parole…

 

Philippe, 29 ans – Puteaux – 4 à 5 sorties/semaine

Temps de référence:

10km : 44’08”
Semi :  1h38’46”
Marathon : 3h40 (Lyon 2013)

Philippe, où vis-tu, que fais-tu dans la vie ?

Je vis à Puteaux, je suis consultant technique dans une société de conseil et d’ingénierie en informatique spécialiste des marchés financiers.

Depuis quand cours-tu ?

Cela fait deux ans.

 

Qu’est ce qui t’as fait passer à un rythme de runner régulière, y a-t-il eu un déclic ?

J’aime bien courir donc courir le plus possible, c’est super ! En même temps cela me permet de progresser et d’améliorer mes chronos.

Combien de fois cours-tu par semaine ? Fais-tu d’autres sports en complément ?

Je cours quatre à cinq fois par semaine avec une sortie longue le week-end. Je pratique également, le VTT et l’escalade.

Es-tu plutôt feeling ou plutôt performance ?

Pas évident de choisir, ça sera les deux, avoir un bon feeling permet d’effectuer de bonnes performances lors des courses.

Plutôt pratique individuelle ou pratique collective ?

J’aime bien courir seul, cela me permet d’être plus concentré sur ce que je fais. Mais courir à plusieurs est tout aussi amusant, on s’auto motive, partage nos expériences et conseils.

Plutôt branchée tenue de running fashion ou look totalement nature ?

Fashion! J’adore les couleurs flashy, on est plus visible pour les supporters :p  actuellement je cours avec des Mizuno orange fluo, et t-shirts de toutes les couleurs.

Plutôt nutrition sportive adaptée ou improvisation ?

La nutrition sportive est tout un sport! J Ce n’est pas évident pour un gourmand comme moi !! Au quotidien j’ai une grande liberté mais sans excès. Suivant les courses, j’adapte mon alimentation, la ou les semaines précédentes.

Quel est ton programme de course pour les mois à venir ?

Mon programme proche est le 10km de L’Equipe pour m’y remettre doucement depuis les petits soucis avec mes genoux. Une échéance très importante pour moi sera le marathon de Lyon début Octobre.

Quel objectif/rêve sportif caresses-tu secrètement ?

J’adorerai courir les plus grands marathon du monde, tels que : New York, Londres, Chicago, Tokyo, Berlin, Paris (déjà fait), Boston.

Qu’est-ce qui est le plus difficile pour toi dans la course à pieds ?

La gestion de l’effort en côtes. Je cours beaucoup sur du plat, du coup lors de côtes, je vais moins vite, récup moins bien. Il faut plus alterner les séances entre VMA et côtes, travailler la puissance des cuisses avec un peu de PPG ou du travail en côtes très raide mais courtes.

Qu’est-ce que la course à pieds t’apporte de plus fort, de plus intense, de mieux ?

A chaque course, il y a un dépassement de soi, physique et mental. Quand je suis dans un moment difficile, j’aime dépasser mes limites tout en prenant du plaisir et lorsqu’on franchit la ligne d’arrivée, on est fatigué mais le sentiment de fierté domine !

Qu’est ce qui te plait le plus chez un runner/une runneuse ?

J’aime la persévérance, la volonté de tous les runners, toujours vouloir aller plus loin, plus vite.

Quel sportif admires-tu particulièrement et pourquoi ?

Il n’y a pas de sportif en particulier, j’aime tous les sportifs de tous les domaines, que ce soit en course à pied, tennis, escalade, sport auto. Tout le monde donne le meilleur de soi et c’est le plus important.

As-tu un rituel avant chaque course ?

Pas vraiment, mais je stress beaucoup jusqu’au départ, ça donne un coup de turbo.

Quelle est la dernière chose importante qu’une expérience de course à pieds (entrainement, rencontre ou compétition) t’a révélée sur toi-même ?

Ma dernière course fut le marathon de Paris, mon tout premier marathon, auparavant, je me disais que c’était impossible mais tout est possible, ce n’est que 42.195km J avec de l’entrainement, volonté, on peut y arriver ce n’est pas impossible. On peut toujours faire plus !!!

Quelle runner aimerais-tu être dans 10 ans ?

J’aimerais être plus performant qu’aujourd’hui et avoir toujours du plaisir à chaque course que ce soit sur un 10km, Semi, ou marathon.

Quel dernier message as-tu envie de transmettre à ceux qui te lisent en ce moment même ?

Si vous aimez courir, allez-y courez, respirez, suez, prenez du plaisir, c’est le plus important.

Un grand merci à toi Philippe, j’espère te revoir rapidement « sur les pistes », toi qui faisais déjà partie de la toute première équipe « Hotsteppers » à la Crazy Jog 2012 ! – Keep going !

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici !
Inscrivez votre nom ici