Bienvenue sur le blog multisports Hotsteppers ! Pensée libre, info fiable, expériences hors tendances. Sport, nutrition hédoniste, récits, interviews et analyses au service d'une communauté éclectique en quête de (bon) sens.

Préparation marathon: en route vers le Médoc – S1/9

Programme de ma 1ère semaine de préparation au Marathon du Médoc 2013

>LUNDI 08 JUILLET

REPOS – ça commence bien 😉 Tant mieux, j’ai prévu d’aller boire un verre en terrasse.

NB: il n’y aura pas de feedback sur les soirées hors entrainement !

>MARDI 09 JUILLET

Programme: 

Echauffement: 30 min

Coeur de la séance: 15 x 30″x30″. Résultat –> fractions à 14,5km/h en moyenne (110% de ma VMA) avec des pointes à 16km/h.

Récupération: 10 min souple

FEEDBACK – voyant VERT: séance réalisée exactement comme convenu. Départ à 21h00 pour laisser retomber la chaleur de la journée et retour vers 22h. L’échauffement était bien agréable au bord de la Deule mais la série de 10 x 30 » x 30 » a été difficile: j’ai eu la nausée, étrangement. Peut-être le café au lait pris en rentrant du travail vers 20h 🙂 et oui, on a beau être fana de nutrition sportive et même avoir étudié cette science ténébreuse, on n’est pas exempt de faire de drôles d’expériences alimentaires parfois stupides sur soi même. Sinon, très peu d’eau utilisée si ce n’est sur la tête pour me réveiller un peu. Une inauguration bien marquée de cette prépa marathon qui mérite une douche savonneuse, un bon dîner et quelques étirements et respirations profondes avant de dormir…A demain !

Paysages du soir

Les bords de la Deule (Lille)

Mise au green complète

Entre eau et terre

Echange du soir

Suite au post FB de ce petit compte-rendu de soirée, j’ai eu le plaisir de discuter avec Stéphanie qui m’a livré son expérience de running et surtout, son expérience du Médoc ! Je vous confie son article très sympa, contenant peu de mots et beaucoup d’images, un vrai « roman photo’: Marathon du Médoc, le récit c’est par ici !

>MERCREDI 10 JUILLET

Programme: 1h de footing à 6’04 le km

Feedback – voyant ORANGE: sortie annulée, et oui, ça arrive ! Pourquoi ? une fatigue assez importante, un mélange de la séance de la veille cumulé à une nuit un peu trop courte (j’ai malheureusement besoin de beaucoup de sommeil et mon café+séance de 30×30 à 22h m’a donné une énergie incroyable au mauvais moment ie jusqu’à 1h du matin au moins !) Un peu embêtée je demande  conseil au super coach Thierry à l’origine de ce plan qui me dit qu’il n’y a pas de problème, que je peux reporter la séance à jeudi matin. Ouf, merci Thierry ! J’ai l’impression d’être une petite fille qui n’a pas fait ses devoirs ! C’est pour ça que j’ai toujours été un peu réfractaire aux plans d’entraînements d’ailleurs, déjà qu’à l’école je faisais mes devoirs quand je voulais, alors 10 ans plus tard… 😉 bon, bref, passons…j’ai un peu grandi tout de même et je travaille à dompter ma rebellion interne à coup de défis; je vais y arriver !

>JEUDI 11 JUILLET

Programme: 1h de footing à 6’04 le km (report de la séance annulée de la veille, Mercredi 10 juillet)

Feedback : voyant ORANGE (avant la course) viré au VERT (après la course): ça y est, je l’ai faite cette heure de footing…ce fut laborieux ! Initialement prévue hier soir puis ce matin et finalement sur l’heure du dèj. Ce qui compte c’est d’y arriver et au final je suis contente du résultat: j’ai profité d’un temps magnifique, d’une verdure fraîche, de bords d’eau évocateurs de vacances et presque tenu le rythme imposé. Oui, parceque tenir un rythme c’est compliqué quand ça n’est pas celui que votre corps mène intuitivement. Quand je cours « souple » je suis plutôt autour de 5min45/5min50 par km. A ce rythme là je suis en aisance respiratoire, je profite du paysage, je suis bien – sans non plus traîner les pieds. Si je veux vraiment y aller mollo c’est bien au delà de 6min mais je ne le fais jamais sinon je m’ennuie…En revanche, les 6min04/km demandés sur cette séance m’ont poussée à chercher un rythme bizarroïde un peu batard sur toute l’heure de course. Bilan – j’ai été assez irrégulière: 6min15/6min08/6min10/5min43/5min39/6min01/5min45/6min06 et au final, cela donne du 5min54/km en moyenne. Un chouya rapide pour 10,18km parcourus. Maintenant c’est étirement et repos jusqu’à la sortie trail de samedi !

Paysages du jour

Une canne et ses petits cannetons 🙂 Belle trouvaille…

Le buisson ardent sur ton chemin, le verras-tu ?!

 

Power song du jour

(ou le flashback retro punchy de mes 20 ans !)

Gel du jour 🙂

Pas indispensable pour un footing en général mais à l’heure du déjeuner un gel peut être sympa tant au niveau du goût (le caramel beurre salé est franchement pas mal!) que de l’apport en sucres (18,75g, ce qui est la moyenne pour un gel). Attention cependant, les gels Aptonia ne sont pas tous équivalents en termes d’apports glucidiques, la version « caramel beurre salé » étant la plus sucrée – regardez bien les ingrédients au dos des emballages pour adapter votre choix à votre effort.

 

>VENDREDI 12 JUILLET

REPOS

>SAMEDI 13 JUILLET

Sortie Hotsteppers aux 25 bosses de Fontainebleau – circuit Skytrail (lire le récit de la sortie 25 bosses 2012) –> sortie reportée à la rentrée !

>DIMANCHE 14 JUILLET

Programme: 1h20 de footing avec 15min à 5min40 le km

Feedback: je n’ai qu’un mot pour décrire cette sortie: difficile ! Il faut dire que n’étant pas capable de me lever tôt un dimanche matin je suis partie vers 11h (après avoir sorti mon basset de 10ans et fait 400m en 30min avec elle…#30millionsdamis), heure à laquelle le soleil tapait avec ferveur…Après 5-6min de mise en route, étant sur la seule portion vraiment linéaire de mon parcours, j’ai choisi d’aligner les 15min à 5min40/km dès le départ, ce qui fut à peu près chose faite: 5’33; 5’35; 5’29 – toujours cette même difficulté de se caler à un rythme imposé, je suis souvent soit trop lente soit trop rapide ! Après ce mini échauffement et ces 3km enchaînés, il me restait encore près d’1h00 à courir. Pour rendre la sortie aussi ludique que possible j’ai alterné passages très irréguliers en sous-bois et passages sur route. Au final et malgré un coup de mou sur la fin (baisse de lucidité et de concentration), j’aurais fait pile 1h20 pour 12.78km et 535m D+/542m D-. Le soleil m’aura éprouvée, je suis résolument peu résistante à la chaleur, mais j’aurai rempli ma mission 🙂 1ere semaine de prepa, done !

Bilan de la préparation marathon S1

Quelle drôle d’idée de se lancer dans une préparation marathon…qui plus est en plein été ?! Justement, je trouve que l’été est propice à un esprit plus libre, à des expériences nouvelles. On prend plus « le temps », on ose…Je n’ai aucune envie d’être focalisée sur un quelconque chrono au marathon du Médoc de la rentrée, non seulement parce que c’est un marathon festif mais aussi parce que ce sera mon 1er marathon. En revanche, mon défi est de suivre une préparation complète et sérieuse pour expérimenter l’engagement que cela représente, les efforts, les satisfactions, les réflexions sur soi et ses envies/possibilités/objectifs, etc. Je pense pouvoir dire que si j’arrive au bout des 9 semaines sans blessures, sans démotivation, sans avoir dérogé au plan initial, je serai déjà hyper fière et heureuse ! le jour J ne sera alors que du bon-us/heur ! D’ailleurs, chaque sortie en soi est une aventure ! Quand vous courrez le soir en semaine vous ne croisez pas les mêmes personnes que le week-end. L’heure de la sortie compte aussi. A chaque fois ce sont autant de tranches de vie qui se mêlent à la votre et j’aime observer toutes ces personnes qui chacune à leur manière, se mettent en mouvement. Ce dimanche encore, combien de coureurs, de cyclistes, de tout âge et de tous niveaux m’ont lancé un franc « bonjour » et un large sourire; ces signes de solidarité/soutien entre sportifs qui se saluent dans l’effort ! Quel plaisir ! A une époque où beaucoup de personnes se plaignent de la France, de sa politique, du manque d’emplois (que je connais par cœur croyez moi !), il est réjouissant de voir que le sport dépasse la mélancolie, traverse les différences sociales, réunit et aide chacun à gagner un peu de Liberté. Sur ce, je sors un peu fatiguée de ma semaine mais sans doutes pour des raisons qui n’ont rien à voir avec ce plan d’entraînement et je m’attelle à attaquer la 2ème avec la même motivation ! A très vite pour la suite des réjouissances et merci pour votre suivi !

 

L’objectif visé…

Mon plan d’entraînement est voué à me faire travailler un chrono de 4h00 sur la distance marathon en conditions classiques. Le Marathon du Médoc n’étant pas du tout classique, la durée de 4h00 reste une base de travail qui à mon avis sera difficile à atteindre, mais je ferai en sorte de m’en rapprocher au maximum !

Pourquoi le Marathon du Médoc n’est-il pas classique ? Découvrez le parcours du Médoc ici !

Si vous avez des questions spécifiques, des remarques, des retours d’expériences, des conseils à donner ou  à prendre, …n’hésitez pas à vous manifester en commentant cet article ou en MP si vous préférez.

Pin It
 
Comments

Belle aventure, Have a Fun Marie.
Bonne préparation.

Salut Marie ! Ahah, je vais suivre cette préparation avec intérêt. D’abord parce que ma toute première expérience sur marathon m’a laissé un peu de passion pour cette course et ensuite parce que le marathon du Médoc me fascine pas mal ! J’ai hâte de voir comment tu vas le courir 🙂
Have fun !

Hello Mademoiselle dont je ne connais pas encore le prénom 😉 je me lance dans l’inconnu total ! Pas envie de faire de prouesses, juste de vivre l’expérience et de tester mon assiduité qui n’est pas très bonne ! Je fais un peu ce que je veux quand je veux donc suivre un plan me rappelle plus mes devoirs d’école qu’autre chose et à la base c’est pas mon truc, mais je vais voir ce que ça fait de respecter une ligne de conduite..enfin « en gros » !! haha 😉

Le parcours du Médoc n’est pas facile car il emprunte certaines fois les vignes cela monte aussi , mais le plus dur c’est le soleil car beaucoup de portions en plein soleil et si il fait chaud tu en bave.

Hello Marc, oui je sais bien que ça ne va pas être facile d’autant que contrairement aux apparences je supporte mal la chaleur ! Heureusement que j’ai l’été poru m’entrainer 🙂

Trackbacks for this post

 
Comments