Courir en musique pour courir au bon rythme

La musique, ah la musique ! Ces airs, ces mélodies, ces paroles mêmes, qui accompagnent tous les moments de votre vie. Ces rythmes qui vous rappellent une rencontre, un défi, des retrouvailles; ces notes qui vous émeuvent, vous motivent, vous inspirent…Il y a ceux qui courent sans musique pour mieux écouter le rythme de leur propre corps, chose que je partage la plupart du temps et comprends très bien. Il y a ceux aussi qui sans musique ne parviennent pas à garder la continuité de leurs foulées. Ceux aussi pour qui le sport est avant tout une fête, or une fête sans musique est une demie fête…Il n’y a pas que le running dans la vie (ah bon ?!), il y a aussi tous ces cours collectifs en salle, type les Mills: Body Jam, Body Combat, RPM, etc., il y a la Zumba, 1001 danses, le crossfit, le yoga, le body balance, … Le sport est une mise en mouvement du corps et de l’esprit; chaque sport a donc son tempo, son style, son « humeur ». Pour l’heure, je vous propose une playlist estivale totalement légère et boostante, adaptée en 1er lieu à la course à pieds mais bien évidemment, audible en tout temps, tout lieu, pour peu qu’elle vous fasse du bien. Par ailleurs, caler son pas sur un rythme adapté peut aussi aider à gagner en constance et à gérer son effort de façon ludique. Voici un peu de mon inspi’ de coureuse croisée à celle de mes anciennes années de djette tech-house et de danseuse multi-rythmes …Enjoy !

 

Motivation: se décider d’aller courir en musique !

Baby & Me: « Here comes the Hotstepper » (bien sûr !)

« Here comes the hotstepper, murderer
I’m the lyrical gangster, murderer
Excuse me mister officer, murderer
Still love you like that, murderer »

NDLR: Il y a 1 an, je choisissais le nom de ce blog pour plein de raisons essentiellement exposées dans l’onglet « Où suis-je » du blog…Quelques mois après, la célebrissime marque Evian re-pimp le son d’Ina Kamoze à la sauce 2013 et nous sort ce morceau ultra fresh ! On aime !

Maitre Gims: « Bella »

« C’était un phénomène, elle n’était pas humaine
Le genre de femme qui change le plus grand délinquant en gentleman
Une beauté sans pareille, tout le monde veut s’en emparer »

NDLR: Ah ce Maitre Gims qui a fait parler de lui sur Facebook récemment…Dans ce titre « Bella », il parle naturellement d’une femme, qu’il aime et désire au point de vouloir être « l’ombre de son ien-ch, l’ombre de son ien-ch, hé hé » – surprenant de prime abord mais pas si nouveau que cela finalement quand on replonge dans les paroles de Brel: « laisse moi être l’ombre de ton ombre, l’ombre de ta main, l’ombre de ton chien, .. » (Ne me quitte pas).

 

Au coeur de l’effort: vous êtes dans le rythme !

Muttonheads featuring Eden Martin: « Snowhite (Alive) »

« I need a knight
A loving kiss to feel alive »

NDLR: le big kiff de l’été ! Ils sont bon les Muttonheads (français) avec leur subtile alliance de la voix d’Eden Martin et leurs rythmes envoutants. Un must dans les oreilles en pleine course ou ailleurs…

 

Sebastien Ingrosso, Tommy Trash, John Martin: « Reload »

« Take my hand and reload 
This is free love 
That’s what we are made of « 

NDLR: bootleg sur un fond musical qui existait déjà il y a quelques années et dont je suis incapable de retrouver le nom. J’aime mieux les parties sans la voix mais l’ensemble reste musical et se tient bien.

 

Republic: « Turn off the lights »

« I know what’s in store
If I stay here in your arms
I learned it before
But ignored all the alarms
Know I should run, run far way
Know I should leave you now and never turn back
Then you take my breath away
It’s too hard to see
It’s too hard to fight
Turn off the light »

NDLR: j’appelle ça de la « emotional house » 🙂 C’est joli, il y a une mélodie, un rythme rapide, des breaks au bon moment et une voix féminine (pas trop cruche) qui accompagne l’ensemble. On aime courir avec et « penser à plein de choses »…

 

Beyoncé: « Run the World » (Remix hard de Kaskade – version bodyjam Les Mills)

« Who run the world? Girls! x4
We run this motha? Girls! x4
Who run the world? Girls! x4″

NDLR: c’est clair ?! Je plaisante…cette chanson est une vraie blague à l’image de Beyoncé qui a toujours su conjuguer son talent: en chant et en danse, à un véritable humour. Même si ce titre a du plaire aux féministes, c’est avant tout une exagération des revendications féminines…bien que…la chanteuse dit quand même « my persuasion, can build a nation« …à méditer.

 

Carolina Marquez deat Flo Rida & Dale Saunders: « Sing La La La »

« Come into my world
And singing lalala
Dance around the world
And singing lalala
All the boys and girls
Singing lalala
Dance around the world
La la la la la la » 

NDLR: une grande profondeur ces paroles vous remarquerez ? (à l’image de la chanteuse) – d’ailleurs c’est une énorme reprise d’ATC, mais le rythme se laisse écouter, ça fait très « summer« …on accepte (juste) pour quelques mois/ runs le temps de se vider le cerveau…
 

 

Lana del Rey: « Summertime Sadness » (Remix de Reich & Bleich)

« I got my red dress on tonight 
Dancing in the dark in the pale moonlight 
Got my hair up real big beauty queen style 
Highheels off, I’m feeling alive »

NDLR: Clairement le meilleur remix à mon sens de cette merveilleuse chanson. La douceur du morceau original a été conservée et boostée par les relances rythmiques bien dosées des DJ Reich & Bleich. C’est d’ailleurs un morceau qui m’a accompagnée pendant la quasi totalité de mon Ecotrail  de Paris 2013; ayant oublié de remplir mon tout nouveau MP3 j’ai couru 3h avec 3 chansons en boucle, dont celle là, …j’étais un peu dans un « monotrip », mais c’était parfait !

Bakermat: « Vandaag »

« We face the difficulties of today and tomorrow
I still have a dream
It is a dream in the American dream
I have a dream
One day
This nation will rise up and live out the true meaning of its creed
We hold these truths to be self-evident 
That all men are created equal »

NDLR: Sur ce morceau, vous avez le droit de prendre un Mojito dans une main, de lever l’autre en l’air, de fermer les yeux et de tripper au bord d’une piscine en fin de soirée sur ce son frais, jazzy et rythmé mettant en musique les paroles historiques de Marthin Luther King: « I have a dream… »

Retour au calme: vous êtes bien…

Will.i.am et Myley Cyrus: « Fall down »

« On the bottom, on the top, baby, lemme flip you up
You can be my soda pop, Coca Cola sip it up
Whip cream, whip it up, strip on, zip it up
I could be your chip, you can be my dip, lemme dip it up »

NDLR: mmmmh, donc, « en bas, en haut, bébé, laisse moi te retourner, tu peux être ma sucette au soda, au Coca à aspirer – crème fouettée, fouette la, déshabille toi, boucle la… » – très intéressant…c’est tout pour le moment.

 

Robin Thicke: « Blurred Lines »

« I know you want it
I know you want it
I know you want it
You’re a good girl »

NDLR: Alors ? You want it ou bien ?!

 

Stromae: « Papaoutai »

« Où est ton papa?
Dis moi où est ton papa!
Sans même devoir lui parler,
Il sait ce qu’il ne va pas. »

NDLR: Le Brel des temps moderne (c’est flatteur je sais), du moins un chanteur qui sait chanter ET interpréter des paroles qu’il écrit comme le démontre encore plus clairement son autre chanson: « Formidable ».

 

Cette petite sélection est un arrêt sur image ou du moins « sur musique » des sons du moment. L’été tout est plus léger, les habits, les esprits, les corps, alors on se lâche un peu et on rentre dans la course en musique ! Bons runs et n’hésitez pas à ajouter vos « powersongs » en commentaire de cet article !

 

3 COMMENTS

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Entrer votre nom ici