Orthodynamica: analyse biomécanique et prévention des blessures

0
orthodynamica etude appareil locomoteur

Un doux vendredi de juillet, Alison et moi avons fait la route des yvelines jusqu’à Rouen pour visiter Orthodynamica: centre de recherche et de consultations dédié à la prévention des blessures et au suivi des sportifs (de tout niveau) par une analyse pointue de leur biomécanique. Comme l’analyse ne mène nulle part sans actions et vice versa, Orhtodynamica met en synergie de savantes machines et un panel d’experts allant du podologue, au chiropracteur en passant par un naturopathe. Personnellement transformée en véritable Sherlock Holmes de la blessure depuis ma hernie discale, je suis allée enquêter sur la mission de ce centre et explorer son potentiel. Je vous y emmène !

Prévenir ou guérir: pas de solution sans approche globale

Qu’il s’agisse de prévention de blessures ou de mise en place d’un protocole intelligent de réathlétisation une fois la lésion/choc/fracture survenu, il est difficile aujourd’hui d’avancer sans « penser global« . Chacun y va de sa spécialité et malheureusement s’en contente souvent.

Kinésithérapie

Le kiné va tenter de rééduquer son patient en recourant à tout un tas d’exercices et de massages voire de techniques (ondes de chocs, ultrasons, etc.) mais sera parfois démuni face à la cause exacte du problème. Le traitement du symptôme est au coeur de son action mais la compréhension de son origine ou l’évitement d’une rechute peut parfois lui échapper.

NB: J’ai du consulter 5-6 kinés différents jusqu’à présent.

Ostéopathie

L’ostéopathe va quant à lui avoir un rôle de traitement et d’anticipation des pertes de mobilité du patient en considérant le corps dans son ensemble et en misant sur sa capacité à s’auto-équilibrer. L’ostéopathe accorde par exemple une importance capitale à tout ce qui est viscéral, là où le kiné se concentrera plutôt sur les chaînes musculaires et leur rééducation.

Même si je sais d’avance que les ostéopathes qui me liront me diront que cela n’est pas normal, il m’est arrivé lors de mes consultations qu’un ostéopathe m’avertisse au sujet de mes « psoas tranchants » (très contracturés) et essaie de les détendre, sans pour autant me dire quoi faire ou ne pas faire pour éviter que le problème se reproduise. Ma hernie discale est survenue peu de temps après ces avertissements. Des contractures successives (depuis des années) ont dû exercer une pression sur mon disque et le faire sortir de son espace.

Une action en synergie avec d’autres spécialistes m’aurait peut être permis d’aller plus loin et d’éviter ou de minimiser ma blessure (via l’aide d’un podologue par exemple voire même d’un coach sportif).

NB: J’ai dû consulter 3-4 ostéopathes jusqu’à présent, aucun ne ressemblant à l’autre ! Certains ayant la double casquette kiné/ostéo; d’autres manipulant leurs patients (le fameux « faire craquer »); d’autres pas, etc.

Chiropratique

Le chiropracteur serait proche de l’ostéopathe mais avec une consonance plus internationale et une possibilité d’exercer ailleurs qu’en France. Ses actions seraient spécialisées sur « l’axe central » ie « le rachis » ie « la colonne vertébrale » et tout ce qui s’y rattache.

NB: Je n’ai jamais consulté de chiropracteur de ma vie.

Podologie

Le podologue est un spécialiste du pied et de la confection de semelles orthopédiques, pour sportifs comme non sportifs. Ses actions doivent permettre de compenser les déséquilibres du corps grâce à des semelles pour lui éviter de compenser lui même et de générer toutes sortes de troubles voire de blessures.

NB: J’ai vu jusqu’à ce jour 2 podologues, dont 1 seulement m’a fait courir – et encore, de façon sommaire.

[infopane color= »1″ icon= »0101.png »]J’éprouve un vrai respect pour chacune de ces fonctions mais vous comprendrez qu’un podologue qui confectionne des semelles à un coureur sans analyser sa foulée ou un ostéopathe qui analyse organe par organe les dysfonctionnements de son patient au cours d’une séance sans vraiment lui donner de recommandations précises, ne résoudra pas la cause de ses problèmes et le relâchera dans la nature avec un risque élevé de récidives (je ne crois pas du tout en « la séance qui remet tout en ordre »…en revanche je crois en la collaboration d’experts !)[/infopane]

Nutrition

Il y a parmi ces spécialités l’une d’entre elles que je n’ai pas vraiment citée et qui pourtant, intègre de plus en plus l‘écosystème du bien-être et de la santé des sportifs: la nutrition ! C’est un aspect que je connais mieux et que je vais d’ailleurs approfondir en me lançant dans une formation continue de 6 mois en parallèle de mon travail ! Je reste convaincue qu’avec les modes alimentaires successives, les gens se cherchent et se perdent complètement.

Pourquoi penser compliqué ?

Je pense que l’on ne se contente parfois pas de ce qui est simple et que l’on cherche absolument à « penser compliqué » pour se rassurer. Pourtant, à force de rendre la nutrition complexe voire carrément intellectuelle, on se fait du tort à soi et à ceux à qui l’on prodigue ses conseils, avec une assurance parfois déconcertante…Il en va de même pour les autres disciplines para-médicales.

Il me semble qu’il faut penser « simple » mais « global ». Ce sont vraiment les liens fait entre les spécialités qui apporteront des solutions durables au patient plus que des milliers d’hypothèses déconnectées de visions complémentaires.

Je vous propose dès maintenant de vivre avec moi le déroulement d’une séance d’analyse biomécanique de la foulée chez Orthodynamica et de découvrir les conclusions qu’ont émises les experts du centre pour m’aider à avancer. Elles vous donneront peut être envie à vous aussi d’explorer votre fonctionnement et de tout mettre en œuvre pour vivre votre passion sportive avec intelligence et sérénité.

Séance type d’analyse de votre biomécanique

1. Analyse posturale visuelle

Les experts du centre Orthodynamica insistent beaucoup sur la synergie observation humaine/analyse logicielle. Si certaines machines offrent une compréhension incroyable de la manière dont fonctionne notre appareil locomoteur; elles ne peuvent qu’être bonifiée par l’acuité d’un œil humain entraîné. C’est donc par cette étape préliminaire que je suis passée: de face, de dos, en me penchant en avant. Classique mais essentiel.

2. Pose de mires

Pas de secret dans l’analyse du mouvement ! Si vous ne posez pas des capteurs sur vous à un moment, il va être difficile de comprendre comment vous bougez. Des mires seront alors posées sur l’ensemble de votre corps, le long de vos groupements osseux. Il est indiqué de venir en short et de prévoir une jolie brassière car l’analyse en mouvement se fait en tenue réduite pour ne pas perturber les capteurs !

3. Calibrage Statique

Pour s’assurer que les capteurs sont bien posés; un 1er calibrage se fait en statique. La machine permet alors à son opérateur d’ajuster la position des mires pour garantir des mesures précises.

4. Test dynamique

Une fois les mires passives bien positionnées et validées; vous allez pouvoir courir en effectuant plusieurs allers retours sur un tapis (non roulant) de 6m. Vous pourrez bien entendu partir bien en amont du tapis et finir votre foulée bien en aval avant de faire demi tour. Le tapis est encerclé de cameras qui captent la position de vos mires lors du mouvement et reconstituent votre propre biomécanique en 3D ! Plutôt cool non 😉

5. Analyse du mouvement

Le test est plus court que la mise en place ! Une fois vos allers retour réalisés, la machine digérera toutes les informations capturées et vous pourrez rapidement voir une reconstitution de votre squelette en pleine course ! Ca, c’est la partie fun.

S’en suivent alors une série de courbes vertes et rouge; une couleur représentant la jambe gauche et l’autre la jambe droite. Les courbes se positionnement par rapport à une moyenne. On pourra alors vous dire s’il y a une asymétrie entre vos deux côtés gauche/droit mais aussi un écart par rapport à la norme.

orthodynamica courbes d'analyse du mouvement

Vous pourrez parfois observer un écart par rapport à la norme à gauche comme à droite ce qui sera en quelques sortes une homogénéité de votre corps dans son irrégularité ! Si tout parait un peu illisible, les experts présents vous aident rapidement à en comprendre le sens et sont habitués à lire très rapidement la signification des courbes obtenues.

6. Résultats

Qu’il s’agisse de l’analyse posturale statique à l’œil ou un peu plus tard dans la matinée, via une machine (j’ai pu tester ce bilan là également): le verdict semblait clair en ce qui me concerne. Un déséquilibre du bassin de 5mm au moins entre la gauche et la droite engendrerait un déséquilibre des épaules mais aussi des genoux.

L’analyse dynamique sur tapis a confirmé l’analyse statique en montrant un genou droit (ma jambe droite étant la plus « longue ») allant vers l’intérieur, sans doute pour ramener la jambe au même niveau que la gauche.
L’analyse dynamique a également montré une attaque talon assez importante, pour Alison comme pour moi mais aucune pronation ni supination et un axe bien droit entre nos genoux – mollets – chevilles.

7. Actions: que fait-on avec tout ça ?

Dans le cas d’Alison

analyse foulee centre orthodynamicaNB:N’ayant ni blessure ni lésion, des éducatifs et du gainage seront intéressants pour lui permettre de travailler sa foulée et de moins attaquer du talon. Les Saucony Kinvara qu’elle utilise (test à venir sur le blog) sont universelles et semblent bien convenir à sa morphologie. Un peu plus d’amorti ne serait cependant pas excessif.

Dans mon cas

resultats analyse biodynamique orthodynamica

Ayant une protrusion discale donc une vraie fragilité au niveau du dos, je dois continuer de gainer l’ensemble de mon bassin et des muscles qui s’y rattachent pour le stabiliser (abdominaux et gainage).

Un travail excentrique m’a été recommandé pour permettre de muscler tout en m’étirant.

J’ai également été orientée vers les fameuses tables à inversion qui décompressent les disques, utiles notamment juste après un run.

Pour la partie biomécanique pure et indépendante de ma hernie discale, il est apparu clairement que de rajouter une talonnette de 5mm à mon pied gauche pourrait éviter bien des compensations, de l’épaule au genou jusqu’à la pose de pied. Les spécialistes du centre m’ont adapté ma semelle gauche dans la foulée et je suis repartie avec des « pieds » tous neufs ! L’écart de 5mm observé par de précédents spécialistes et confirmé par des IRM avait été jugé « non significatif ». Avis non partagé par l’équipe d’Orthodynamica pour qui 5mm d’écart représente déjà un risque de déséquilibres avéré.

J’ai hâte de reprendre mes sessions courtes de marche/course avec ces 5 petits millimètres de plus à gauche et voir les répercussions que ce changement aura sur mon corps. Je vais également investir dans cet instrument de torture digne de 50 shades of grey qu’est la table d’inversion et continuer à travailler ma foulée. Pas comme une option mais comme une vraie voie de mieux être et même de performance. Le tout saupoudré de renforcement musculaire ciblé et de gainage: la base !

Intéressé(e)s par une analyse ?

Si l’idée d’analyser les méandres de votre appareil locomoteur et peut être de détecter des zones de fragilité à travailler pour toujours mieux prévenir la blessure vous titille, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez Orthodynamica. Leurs tarifs sont volontairement ultra-accessibles, vos données servant également à étayer leurs travaux de recherche.

 

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Entrer votre nom ici