Article mis à jour en octobre 2017 !

Plus le temps passe et plus le runner même amateur se voit muni de textiles toujours plus techniques, de montres toujours plus sophistiquées, de produits de nutrition sportive pour l’avant course, la course en elle même ou la récupération. Bref, le coureur libre et détaché vêtu d’un t-shirt en coton et tenant une bouteille d’eau à la main pendant sa séance improvisée semble lointain. S’il n’est pas question de tout rejeter en bloc et de louer une fois de plus le « tout naturel », car il y a du bon dans l’innovation, il s’agit de préserver son esprit critique pour vivre intelligemment avec son temps! En ce qui a trait à la compression sportive, nombreux sont ceux qui aujourd’hui ne se limitent plus aux chaussettes ou manchons mais investissent dans cuissards et t-shirts, soucieux de l’optimisation de leur circulation sanguine, avant, pendant et après l’effort. En plusieurs mois voire années, j’ai pu tester un panel de marques et de produits de ce type. J’aime le feeling des chaussettes de compression, j’aime même le style « footballeu-r/se sexy » qu’elles confèrent à celui/celle qui les porte ! Malgré tout, il existe des différences de look, de confort, de prix et peut-être même d’efficacité selon les marques. Comment s’y retrouver ? En commençant par lire ce compte-rendu de test de 6 marques à part entière et près de 9 produits différents.

Cap sur les marques: Cimalp, Compressport, BV Sport, Sigvaris, We Perf et Altra ! Certaines ayant solidement perduré sur le marché français, d’autres n’y étant pas encore: 3 ans après la 1ere rédaction de ce comparatif, vous avez toujours autant de choix.

Pour comprendre les critères d’un bon textile de compression: (re)lire cet article explicatif. 

Compression Cimalp

Testeuse

Marie – 33 ans – Saint Nom

Intitulé du produit testé/couleur

Manchons compression 3D /noir avec imprimés oranges (photo ci-dessous)

NB: à la mise à jour de cet article, ce modèle n’était plus sur le marché (2014) et remplacés par la version « Perform 2 à 49,90€ hors promotion).

manchons-compression-3d-specials-trail-running

Baseline de la marque pour ce produit

« Plus de performance pendant l’effort »

Bénéfices spécifiques du produit d’après la marque

  • Favorise l’oxygénation des muscles
  • Réduit le risque de blessures musculaires et les crampes
  • Maintient fermement les muscles pour plus d’endurance

Taillant

S, M, L ou XL déterminé en fonction du tour de cheville (en cm) d’une part et du tour de mollet (en cm) d’autre part.

Entretien

Lavable en machine à 40°C.

Prix

29.90 Eur. la paire.

Mon avis terrain

4/5 Visuel: l’association noir et orange est sympa et les zébrures correspondant aux zones accrues de compression donnent un style original à ces manchons de compression. L’occasion rêvée de mettre un short noir et un haut orange 😉

4/5 Confort: l’épaisseur du textile est très appréciable. Le choix de la bonne taille demeure essentiel pour atteindre un niveau maximum de confort autrement dit, ni excessivement serré (fourmillements et mauvaise circulation sanguine) ni trop peu (inefficacité de la compression). Avec une taille M et sur près d’une dizaine de sorties allant jusqu’à 1h30, je n’ai ressenti aucune gêne tout en bénéficiant de l’effet compressif.

VERDICT: pas de limite d’utilisation perçue pour le moment. Bien que préférant généralement les chaussettes de compression aux manchons pour le maintien qu’elles procurent aux chevilles, j’ai un avis très positif sur ce produit qui, cumulé à l’utilisation de mon Veinoplus et en dépit d’un usage accru de chaussures Altra Running faiblement amorties, m’offre un confort musculaire notable. J’envisage aisément l’utilisation de ces produits sur une distance semi-marathon, marathon et trail long.

Un nouveau test de la version évolutive de ce modèle CIMALP reposant sur la technologie 3D qui elle reste toujours d’actualité, serait à envisager. Histoire de voir comment la marque a évolué !

 

Manchons de compression Compressport

Testeuse

Marie – 33 ans – Saint Nom

Intitulé du produit testé/couleur

Manchons R2 « Race and Recovery » multi-couleurs

Manchons R2 "Race and Recovery"

 

Baseline de la marque pour ce produit

« Veino-muscular compression technology »

« Whatever your race, we support you ! »

Bénéfices spécifiques du produit d’après la marque

Protecteur de mollet numéro un porté lors des Ironman World Championships à Kona 2010 et Kona 2011. Depuis, ce produit phare de la gamme Compressport est resté un incontournable dans la gamme de manchons de compression de la marque.

compression massaging-fiber

  • Accélère le retour veineux en empêchant le sang de stagner au niveau des mollets, ischios et quadriceps.
  • Réduit l’accumulation de toxines
  • Chaque mouvement procure un micromassage grâce à un maillage breveté
  • Amélioration des performances, prévention des blessures, amélioration de la récupération

Taillant

T0 à T5 déterminé en fonction de la hauteur de la jambe et de la circonférence du mollet. J’ai testé une T3.

Entretien

Lavage à la main recommandé.

Prix

21€ la paire.

Mon avis terrain

4/5 Visuel: les manchons de compression Compressport ont été mes tous premiers textiles compressifs. Après l’acquisition d’une paire sobre noire j’ai réitéré mon achat en choisissant le même produit en rose fluo clair. J’ai longtemps aimé mettre ces manchons à chacune de mes courses, pour le confort autant que pour le style (une fois encore!). D’ailleurs, Compressport aime bien sortir des éditions spéciales ultra-fluo: guettez la version rose/vert fluo du moment !

3/5 Sensations: j’appréciais ces produits particulièrement au début mais à force de tester d’autres marques j’ai fini par en voir les limites. Si la sensation de maintien est bien là, je ne suis pas convaincue qu’un produit qui offre une compression totalement homogène sur l’ensemble de la jambe et qui revendique une action aussi bien à l’effort qu’en récupération post-effort soit si efficace.

VERDICT: certes il s’agit de Compressport, certes c’est une grande marque qui fait beaucoup parler d’elle et pourtant. Si l’évaluation de l’efficacité des produits est très complexe puisqu’elle dépend de nombreux paramètres (alimentation, état de fatigue initiale, qualité du sommeil, niveau d’hydratation, absence ou non de surentraînement), je ne mettrais pas cette marque en haut de l’échelle et pense qu’un maillage plus élaboré, plus adapté à la morphologie de la jambe ne serait pas superflu.

Je garde ces produits dans mon tiroir « accessoires stylés et confort », mais ne compte pas sur eux en priorité pour la partie « optimisation du retour veineux ».

Compression BV Sport

Testeur n°1

Killian le Bourvellec – 32 ans – Vélizy Villacoublay

Intitulé des produits testés/couleurs

Manchons de compression « Booster Night Vision »/ Noir-Vert – origine France

booster-night-vision-vert-manchon-d-effort

Cuissard de compression « Anatomical Thigh »/ Noir

anatomical-thigh-cuissard-d-effort-noir-bv-sport

Baseline de la marque pour ces produits

« Contribue dès l’effort à la bonne récupération du sportif »

Bénéfices spécifiques du produit d’après la marque

Booster Night Vision :

  • Action longitudinale favorisée des muscles jumeaux et du soléaire
  • Amélioration du retour veineux
  • Amélioration de l’oxygénation musculaire, tendineuse et ligamentaire.
  • Logos réfléchissants pour une utilisation nocturne

Anatomical Thigh:

  • Amélioration de la tonicité des muscles les plus sollicités pendant l’effort;
  • Réduction des vibrations et amélioration de la performance musculaire;
  • Élimination des toxines;
  • Amélioration des l’oxygénation musculaire, tendineuse et ligamentaire

Taillant

Booster Night Vision: S, S+, M, M+, L, L+ déterminé d’après la taille du mollet.

Anatomical Thigh: S, M, L, XL déterminé d’après la taille des cuisses.

Entretien

Booster Night Vision: non précisé.

Anatomical Thigh: en machine à 30°C.

Prix

Booster Night Vision: 49,95 Eur. la paire hors promotions

Anatomical Thigh: 65,90 Eur.

Mon avis terrain

VISUEL 3/5 (Booster Night Vision)/ 5/5 (cuissard)

  • L’aspect « flashy » des Booster Night Vision est rassurant pour le coureur de nuit. Le coureur diurne pourra trouver que les couleurs disponibles sont d’un goût douteux, mais qu’importe… Au moins, il ne passera pas inaperçu!
  • Complétés par le cuissard noir Anatomical Thigh noir, siglé « Booster » sur les cuisses, au même titre que les manchons le sont sur le côté des mollets, le runner sera sûr de ne pas commettre de faute de goût!

CONFORT 5/5 (Booster)/ 5/5 (cuissard)

  • Sur ce point, on commence à sentir que les équipes de R&D connaissent bien les exigences des sportifs. N’ayant jamais utilisé de manchons de compression auparavant, je trouve néanmoins que les Booster Night Vision de BV sport sont vraiment parfaits. La seule difficulté réside dans leur mise en place, mais si l’on a bien fait attention en choisissant sa taille, il n’y a aucun problème, à part qu’il faille forcer un tant soi peu. Puis, une fois en place, rien à redire ! Le maintien est très satisfaisant sans que la compression ne soit désagréable, bien au contraire. Le confort est vraiment total. A l’occasion, j’ai néanmoins pu constater que les manchons descendaient un peu : l’hypothèse la plus probable (vu le nombre de fois où c’est arrivé), semble être une mauvaise mise en place du manchon (le même à chaque fois), ou un problème d’inadaptation terrain/appui talon. Donc, rien à voir avec le manchon en lui-même.
  • En ce qui concerne l’Anatomical Thigh, ce cuissard est réellement adapté à la compression recherché pour les cuisses. Facile à mettre, très agréable à porter, et tout autant pour courir avec. On sent effectivement que les muscles ne vibrent pas autant qu’avec un cuissard ‘lambda », ce qui permet de forcer un peu plus pour rechercher la performance, que ce soit en durée ou en vitesse.  Et contrairement à d’autres produits, la chaleur des cuisses pendant l’effort est conservée, ce qui évite la sensation de froid que l’on peut ressentir surtout quand il pleut, avec d’autres cuissards.

VERDICT: les manchons de compression « Booster Night Vision » m’ont, pour le moment évité des périostites tibiales, qui seraient inéluctablement survenues sans eux. D’un total confort, ces manchons sont parfaitement adaptés pour le running léger ou la course. J’ai acheté par pure curiosité le cuissard de compression « Anatomical Thigh », du fait de la promesse tenue des Booster Night Vision. Ne sachant pas réellement à quoi m’attendre, il ressort que la compression est vraiment parfaite, le cuissard se porte de façon très agréable, et, au final, j’ai vraiment l’impression que ma performance s’est améliorée. Cela tombe plutôt bien, c’est aussi ce que je recherchais!

Testeur n°2

Marie – 33 ans – Saint Nom

Intitulé du produit testé/couleur

Manchons d’effort Booster Elite – Bleu

booster-elite-bleu-manchon-d-effort

Bénéfices spécifiques du produit d’après la marque

  • Condensé de 5 innovations technologiques
  • Compression sélective accentuée sur les mollets – brevet BV Sport
  • Limite les mouvements oscillatoires et parasites pendant l’effort donc la fatigue musculaire – maintien du tendon d’Achille
  • Favorise l’élimination des toxines
  • Mai

Baseline de la marque pour ces produits

« Le mollet est un coeur »

Taillant

De S à L+ en fonction de votre taille, de la circonférence de votre mollet et de votre pointure.

Entretien

Non précisé.

Prix

55,5€ hors promotions

Mon avis

La différence majeure entre ce manchon Booster Elite et le Booster night vision est sa composition à base de fil céramique « nouvelle génération ». Ce nouveau fil a pour vocation de favoriser le retour veineux et améliorer la régulation thermique.

VISUEL 4,5/5

Pas grand chose à dire au niveau visuel pour ce manchon pas trop épais et disponible en plus de 12 coloris, plutôt vifs ! La version bleue me convenait parfaitement bien en l’occurrence. Vous pourrez bien sûr jouer la sobriété en optant pour la version grise ou blanche.

CONFORT 4,5/5

Si vous choisissez bien la taille qu’il vous faut, votre Booster Elite se fera presque oublier pendant vos séances. Aucun risque de vous sentir à l’étroit. En ça c’est un produit intéressant. On sent bien pour autant que l’essentiel de la compression est mi sur les mollets et que les muscles sont bien maintenus (point le plus facile à évaluer pendant l’effort). Personnellement, je les porte aussi bien pendant qu’après l’effort – sans avoir peur du style de ces accessoires fluos, au contraire ! Récupérer en couleurs: what else.

Chaussettes de compression Altra

Testeuse

Marie – 33 ans – Saint Nom

Intitulé du produit testé/couleur

Chaussettes de compression Maximum 1.0 – jaune fluo et noir

Manchon Interval 1.0 – Light compression – Performance Calf Sleeve – gris foncé

NB: pas disponible en France à l’heure actuelle.

Baseline de la marque pour ce produit

Aucune (Zero Drop, Zero Limits pour les chaussures).

Bénéfices spécifiques du produit d’après la marque

  • Améliore la récupération
  • Réduit les symptômes de douleur à l’effort ainsi que la fatigue musculaire
  • Permet d’améliorer l’endurance et de prolonger l’effort

Taillant

S, M ou L selon la circonférence du mollet.

Entretien

Lavage à froid en machine.

Prix

44,99 USD. la paire

Mon avis terrain

3/5 Visuel: le manchon gris foncé n’a pas grand intérêt d’un point de vue visuel. Pour autant, Altra est très centré sur le respect de la physionomie humaine et sur l’efficacité de ses produits (chaussures de running zero drop amorties à large toe-box essentiellement) mettant parfois au 2ème plan le côté « show off ». Les chaussettes de compression jaunes fluos sont quant à elles beaucoup plus punchy.

3/5 Sensations: là aussi le tissu compressif est épais, ce que je trouve très subjectivement plus confortable que les tissus trop fins. Ramenés des US par mon cher directeur marketing m’ayant perçue plus fine que ce que j’étais, la taille S est un peu limite pour moi. Bien qu’aucun fourmillements ne viennent interrompre mes séances, je finis à chaque fois mes entraînements avec le logo Altra gravé sur ma peau ce qui n’est pas pour me déplaire, quoique. En dehors de ce constat qui démontre une fois de plus l’aspect essentiel du choix de la taille la plus adaptée possible à votre morphologie, les manchons comme les chaussettes assurent une compression forte, efficace et variable selon les zones de la jambe: bon point. Les chaussettes présentent également l’avantage de maintenir la cheville sans comprimer le pied – ouf !

VERDICT: si je conserve les manchons pour mes entraînements courts, les chaussettes de compression Altra sont adaptées à tout type de sorties et assurent un maintien et un effet compressif efficaces. Qui plus est adaptées à la morphologie du pied au niveau des orteils comme le veut la marque de manière générale pour l’ensemble de ses produits, ces textiles compressifs seraient appréciés par les adeptes d’Altra en France, si toutefois leur distribution était autorisée. A suivre

Compression WePerf

Testeuse

Marie

Intitulé des produits testés/couleurs

Chaussettes de compression « We Recover »/ Noir

Chaussettes de compression « We Run »/ Rose fluo

chaussettes compression performance we perfchaussettes compression we recover

 

Baseline de la marque pour ce produit

We Recover: « pour une récupération flash »

We Run: « la technologie au service de la performance »

Bénéfices spécifiques du produit d’après la marque

We Recover:

  • Boost de la pompe veineuse plantaire
  • Amplification additionnelle du boost de la pompe veineuse plantaire au niveau de la cheville et du mollet par un tramage spécifique circulaire
  • Régénération rapide des jambes, élimination de l’acide lactique, dégonflement des tissus musculaires

We Run:

  • Compression circulaire amplifiée par un mécanisme de propulsion
  • Synergie de 2 zones rigides indéformables encadrant une zone élastique qui emmagasine l’énergie pendant la systole musculaire (contraction musculaire et vidange du réservoir veineux) et la restitue pendant le relâchement ou diastole musculaire (remplissage du réservoir veineux).
  • Renfort au structures ligamentaires de la cheville et stabilisation du tendon d’Achille.

Taillant

S, M, L, XL déterminé en croisant la taille et le poids du coureur.

Entretien

Non précisé.

Prix

WeRecover: 45 Eur. la paire; WeRun: 49 Eur. la paire.

Mon avis terrain

4/5 Visuel: la gamme « WeRun » propose des coloris très flash. On aime ou pas, personnellement j’aime assez, surtout le rose ! Là aussi, une petite tenue noir et rose serait opportune pour matcher avec ces manchons. Honnêtement, si à la base leur but est purement fonctionnel, leur couleur ne passe quand même pas inaperçue et ils deviennent partie intégrante de la tenue du coureur ! La gamme « WeRecover » est quant à elle beaucoup plus sobre. Normal, on récupère souvent tranquillement chez soi et là, nul besoin de s’afficher avec des couleurs flashs. Comme quoi, la gamme WeRun a été pensée pour le runner fashion fluo qui ne veut pas qu’on l’oublie dans le peloton 😉

3/5 Confort: mitigée sur les chaussettes de récupération dont le tissu est mince et s’use rapidement au niveau du talon, je trouve en revanche les chaussettes de compression WeRun bien plus agréables à porter. Le maintien est évident, la compression est forte. Cependant, sur des efforts longs avec fractionnés donc vitesse plus élevée que pour un footing, j’ai été gênée par la compression au niveau de la plante du pied. Très sensible à ce niveau notamment lors du test de chaussures aux toebox un peu étroites ou au dessus un peu trop serré, mes sensations sont radicales. Quand je commence à ressentir des fourmillements, il est compliqué pour moi de trouver une voie d’utilisation intermédiaire. Malgré tout, le maillage compressif très customisé selon les zones (mollet, chevilles) est appréciable et illustre le positionnement sérieux de la marque.

VERDICT: Les chaussettes de récupération peuvent facilement être portées sous un jean ou la nuit, leur effet compressif est léger (normal) mais le tissu peut être légèrement irritant à terme (je suis sensible.)

Les chaussettes de compression performance sont quant à elles conseillées pour des séances longues et lentes ou courtes et intenses mais pas pour de la VMA longue. Étant donné la force de l’effet compressif de ce produit, je vous recommande si vous êtes à cheval entre 2 tailles, de viser la taille supérieure. Mieux vaut une chaussette un peu moins qu’un peu trop compressive. Je conserve ces chaussettes pour l’entraînement, pas pour la compétition. NB: en 2017, ces produits restent inchangés et ne semblent pas avoir beaucoup évolués. La marque n’a pas dû percer.

Manchons de compression Sigvaris

Testeur

Matthieu Dellay – 30 ans – 2 à 3 séances de running par semaine – Mouvaux.

Intitulé du produit testé/couleur

Manchon Sigvaris Sports Pulse road/ version tribale – la version en vente sur le marché en 2017 étant la version Pulse 2. – Fabrication 100% française.

manchon de compresson sigvaris pulse road

Baseline de la marque pour ce produit

« Join the compression revolution »

Bénéfices spécifiques du produit d’après la marque

« La compression dégressive permet de soulager certains points sensibles pendant ou après l’effort. La pression exercée par le manchon ou la chaussette, la plus forte au niveau de la cheville et dégressive tout au long de la jambe, stimule le retour veineux et accélère l’oxygénation cellulaire du muscle. Elle vise à retarder l’apparition des symptômes de fatigue et à limiter la survenue des crampes et des courbatures »

Taillant

S, M, L ou XL déterminé en fonction du tour de cheville (en cm) d’une part et de la pointure d’autre part.

Entretien

Laver à la main (limiter l’essorage, éviter toute torsion du manchon) ou en machine, programme « textiles délicats » à 30° C, avec un produit de lavage adapté et sans assouplissant.

Prix

29,90 € (Prix de vente conseillé)

34,90 € avec motif (Prix de vente conseillé), mais on les trouve généralement autour de 45€.

Mon avis terrain

3/5 Visuel: il existe différent motifs disponibles pour ce modèle. J’ai choisi le modèle avec motif tribal, histoire d’apporter un peu de changement.

4/5 Sensations: Agréables à porter, à condition d’avoir choisi la bonne taille. La taille en dessous ayant été essayée en magasin avant achat, je me retrouvais vraiment comprimé et très mal à l’aise. Une fois la bonne taille enfilée, pas de problème. Il faut également bien positionner le manchon, au risque de ne pas profiter pleinement de ses effets. Pour cela, un élément témoin (carte perforée en carton) est fourni avec le produit pour savoir si le manchon est bien placé.

VERDICT : En sortie, je dois avouer qu’avant même la principale fonction compressive de ce produit, j’ai apprécié ses capacités de maintien. Les vibrations et chocs, notamment au niveau du tibia ne se font plus sentir et ce maintien est un véritable gain en termes de confort pendant l’effort.En ce qui concerne la compression, j’ai ressenti un mieux sur les longues distances, mais pas vraiment de changement sur la fatigue (en course) sur un 10km par exemple.Je les utilise aussi en récupération, après une course et après la douche. Les effets sont alors perceptibles dès le lendemain où la sensation de lourdeur habituelle des jambes est moins présente.Comme Marie, j’ai maintenant un Veinoplus (récupération par micro-électrostimulation) et l’association des deux est top !

Les manchons de compression: résumé

S’il est difficile de statuer sur l’efficacité ou non de manchons ou chaussettes de compression, il est certain que dans la mesure où l’idéal est d’avoir des produits faits sur mesure, il vaut mieux miser sur des textiles sophistiqués et adaptés à la morphologie de la jambe.

Les chaussettes, quand elles ne compriment pas le pied, présentent l’avantage de maintenir plus efficacement la cheville et le pied. Pour le reste, c’est une question de feeling. Il faut bien évidemment passer le temps nécessaire au choix de la bonne taille et autant que possible essayer au préalable le produit en magasin.

N’oublions pas que la récupération est à la croisée des chemins d’un sommeil de qualité, d’une alimentation adaptée, du respect de plages de repos ie de non-entraînement et de diversification de ses activités pour sans cesse nourrir son envie. La récupération n’est pas qu’une affaire de muscles. Les textiles compressifs ne font donc pas tout mais, malgré la confrontation entre retours empiriques positifs des coureurs et faiblesse des preuves ou contre-preuves apportées par la science, je pense qu’ils apportent eux aussi leur pierre à l’édifice et je ne me lasserai pas de les utiliser.

5 COMMENTS

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Entrer votre nom ici