Un jargon à démystifier !

Plus vous participerez à des courses et plus vous croiserez des termes propres à l’univers du running. Au début tout cela vous semblera bien complexe, mais une fois quelques explications données, vous vous surprendrez vous même à parler comme un runner avéré !Trois définitions de temps de courses en compétition élaborées avec l’expertise d’une référence en chronométrage: Top Chrono, pour ce billet bref et précis !

Le temps de course « officiel »: classement officiel

Lorsque vous prenez le départ d’une course à « gestion électronique » deux types de prise de temps vous sont proposés.

  • Le premier est le temps de course officiel dit « temps au coup de pistolet ». C’est à l’heure actuelle le temps homologué par la FFA qui peut vous permettre de vous qualifier à un éventuel Championnat de France.

Pour votre information, voici les tableaux de qualification aux Championnats de France par distance (1er tableau: 10km, 2ème tableau: semi-marathon, 3ème tableau: marathon) et par catégorie. Cela vous permettra de vous positionner et de vous fixer des objectifs si vous n’êtes pas loin d’une qualif’ (source: Fédération Française d’Athlétisme).

temps de course minima 10k championnats de france

temps de course minima semi marathon championnats de france

temps de course minima marathon championnats de france

Le temps de course « réel »: à titre informatif

Le second temps, dit « temps réel » est le calcul chronométrique entre le moment où vous franchissez la ligne de départ (sur les tapis) et le moment ou vous les refranchissez à l’arrivée.

C’est le temps le plus précis qui soit en matière de performance puisqu’il exprime la réalité de votre chrono de course. Il n’est toutefois pas utilisé de manière officielle par la FFA. Les meilleurs coureurs se positionnent en effet toujours en début de peloton. Ils ne subissent donc pas de délai entre le « coup de pistolet » et leur temps de franchissement de la ligne de départ. Ceci contrairement aux coureurs en fin de peloton (amateurs) pour qui le temps d’attente peut parfois être significatif !

In fine, ce type de chronométrage est utilisé uniquement à titre informatif pour ces mêmes coureurs, certes amateurs mais pas moins pour autant avide de connaître leur chrono précis !

Ordre brut d’arrivée: le classement « scratch »

Suite à une course, vous obtiendrez votre:

  • temps de course officiel
  • temps de course réel
  • classement

Ce classement est de plusieurs types:

  • par sexe (homme ou femme),
  • par catégorie d’âge (pour les plus représentées: Junior, Espoir, Senior, Vétéran 1 à 4).

Voici d’ailleurs le tableau réglementaire des catégories d’âge en athlétisme (source: Fédération Française d’Athlétisme):

categories d'âge officielles courses hors stade FFA

Vous verrez donc souvent les abréviations suivantes:

SEH/SEF: Senior Homme/ Senior Femme

V1H/V1F: Vétéran 1 Homme/ Vétéran 1 Femme, etc.

Quoiqu’il en soit, le classement scratch ne tient compte d’aucune catégorie que ce soit. Il détermine tout simplement l’ordre d’arrivée des coureurs peu importe leur âge, sexe, etc.

Ainsi, si par exemple vous lisez à la fin d’une présentation de course: « coupe aux 3 premiers du scratch », comme pour la « Corrida du 15ème » entre autres (cf. illustration ci-dessous), c’est que les 3 premiers arrivants seront récompensés, point.

Comme précisé dans l’illustration ci-dessus, il est toujours plus appréciable de voir récompensés les x premiers de chaque catégorie, en plus du scratch. Cela est à mon sens plus juste car plus respectueux des différents profils et capacités. C’est pour cela que des catégories existent….: un moins de 81kg au judo ne combat pas contre un plus de 100kg!

Vous ne vous poserez désormais plus la question des différences entre les temps de course officiel, réel et le classement au scratch. Vous comprendrez également pourquoi les sites de chronométrage vous fournissent toutes ces données différentes et complémentaires !

3 COMMENTS

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Entrer votre nom ici