A l’occasion d’une conférence de presse organisée par Melibiotech, expert du miel médical, Hotsteppers vous a concocté un récapitulatif des propriétés thérapeutiques du miel. Vous en connaissez certainement quelques-uns ou n’avez pas de mal à imaginer que le miel ait des bénéfices, mais les connaissez-vous vaiment tous ? Du miel santé au miel médical, sans oublier le miel gourmand: voici quelques secrets qui n’en seront bientôt plus !

Les propriétés et ingrédients actifs du miel

Le miel est composé d’eau à environ 17%, de sucres à 80% et d’oligoéléments, d’enzymes et de peptides à 3%. Les enzymes contenues dans le miel et apportées par les abeilles ont un rôle majeur sur les plaies en agissant comme anti-bactériens et anti-inflammatoires.

Les sucres du miel: le glucose et le fructose

De par sa très forte concentration en glucose et en fructose, le miel engendre un effet osmotique, notamment au contact de plaies. L’effet osmotique implique que lorsque 2 milieux sont en contact, de part et d’autre d’une membrane semi-perméable, le liquide du milieu le moins concentré migre naturellement vers le milieu le plus concentré pour rétablir un équilibre et réduire la pression dite « osmotique ». Cet effet permet au miel dans le cas précis de plaies d’en éliminer la lymphe ainsi que les débris cellulaires et bactériens.

pH acide

Le miel possède un pH acide compris entre 3,2 et 5

Faible teneur en eau

La faible teneur en eau du miel comprise entre 18 et 20%, permet de pair avec le milieu acide qu’il instaure, d’accélérer la cicatrisation.

4 ingrédients actifs majeurs

  • Le miel contient une enzyme appelée « glucoxydase » qui joue un rôle déterminant dans le processus de cicatrisation
  • A celà vient s’ajouter une substance que l’on retrouve fréquemment dans les aliments très riches en sucre: le « Méthylglyoxal » (MGO) qui possède un fort pouvoir bactéricide. Il est intéressant de noter que sa concentration varie en fonction de l’origine florale du miel.
  • Le miel est ensuite composé à très faible dose de Bêta-défensine: des peptides (briques qui composent les protéines), dont le rôle est essentiellement anti-microbien.
  • Finalement, vous retrouverez dans le miel des flavonoïdes, appartenant au groupe des polyphenols et jouant un rôle antioxydant voire anti-inflammatoire (donc anti-douleur)à plus forte dose.

L’utilisation du miel dans le milieu médical

La marque Melibiotech exploite les propriétés thérapeutiques du miel dans le milieu médical et explique entre autres à titre d’exemple que le centre hospitalier de Limoges utilise depuis plus de 25 ans le miel pour la cicatrisation des plaies, notamment au niveau de la paroi abdominale. Aujourd’hui, la combinaison entre les connaissances actuelles sur la biochimie du miel et le processus de cicatrisation attire les recherches à ce sujet dans le monde entier.

Copyright: Mélibiotech

Comment favoriser une cicatrisation rapide ?

Il faut avant tout répondre à 3 objectifs:

  • éviter les surinfections
  • diminuer la douleur
  • améliorer autant que possible l’esthétique de la plaie

Le miel médical Révamil

Ce produit a fait son apparition il y a 4 ans et intervient comme moyen thérapeutioque pour le soin de plaies chroniques. Il s’agit d’un miel multifloral pour obtenir une concentration équilibrée et optimale en enzymes avec une activité anti-bactérienne et anti-inflammatoire constantes.

Sa stabilité est garantie sur 3 ans suite à des tests et contrôles en laboratoire et sa charge bactérienne est minimale grâce à un process de stérilisation aux rayons gamma.

Si le miel a un effet médical et naturel avéré sur la cicatrisation des plaies, il n’en demeure pas moins un aliment de choix. Sa composition en sucres en fait un prébiotique efficace (autrement dit un aliment apprécié par la flore bactérienne qui peut alors survivre grâce à lui). Sa composition en bêta-défensines telles qu’évoquées ci-dessus lui conféreraient également des vertus thérpeutiques sur l’intestin et toutes ses atteintes inflammatoires que nous connaissons (stress, mauvaise alimentation, sport à haute intensité, …). Finalement, au delà du fait que le miel ait un goût gourmand, qui plus est variable selon son origine, son goût sucré lui permet de se supplanter au sucre tout en apportant du fructose ce qui lui permet d’avoir un indice glycémique moins élevé ! Autant de bienfaits, fruits de la nature et de son travail qui en font un véritable allié santé et nutritionnel.

Article co-écrit par Clarisse et Marie

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici !
Inscrivez votre nom ici