Bienvenue sur le blog multisports Hotsteppers ! Pensée libre, info fiable, expériences hors tendances. Sport, nutrition hédoniste, récits, interviews et analyses au service d'une communauté éclectique en quête de (bon) sens.

Initiation de golf avec Bluegreen: ça a swingué pour les Hotsteppers !

Le golf, un sport ?! Malgré tout l’attrait multisports d’Hotsteppers, nous n’avions jamais vraiment considéré le golf comme une activité sportive à part entière. Pas par désintérêt mais sans doutes par méconnaissance ou négligence. Pour ma part, difficile d’envisager le golf comme un sport en étant joueuse semi-pro de hockey subaquatique (Alison). Avec Marie nous avions toujours perçu « le sport » comme étant un effort physique intense, où le cardio monte, l’acide brûle les jambes! Réducteur et incomplet ? Sans doutes. Tant de préjugés que nous sommes allez bousculer lors d’une initiation de golf sur le green de Bellefontaine, membre à part entière du réseau Bluegreen. Retour sur une véritable découverte, sportive on peut le dire 🙂 

Passion golf: really ?

Let’s swing !

Evoluant dans un environnement professionnel ou le golf est omniprésent, nos mamans respectives étant pratiquantes régulières et voyant les yeux de tous les golfers pros et amateurs briller de passion en parlant de ce sport souvent qualifié de « fabuleux », il était temps pour nous d’aller « swinguer » un coup pour comprendre….

Découverte du réseau Blue green

L’occasion s’est présentée avec Blue Green qui nous a donné rendez-vous au golf de BelleFontaine pour une expérience golfique sous un soleil radieux. Un peu éloigné de la région parisienne (non loin de Senlis, dans l’Oise), le trajet valait tout de même le dépaysement. C’est le charismatique Gerry, ancien entraineur des équipes de France et joueur professionnel, qui nous a accueilli et qui allait être notre guide pendant 2h bien pleines de baptême au vert.

initiation de golf bellefontaine reseau bluegreen

Golf pour tous: un sport en voie de démocratisation

Côté joueur

Nous avons débuté par une introduction théorique du golf autour d’un café. Gerry affirme:

il faut arrêter de croire que le golf n’est accessible qu’à une élite, tout le monde peut en faire, et Blue Green a pour mission d’accompagner tous les types de golfeurs, des débutants aux experts

Nous voilà prévenues, Gerry a cette volonté de présenter le golf sous un nouveau visage : accessible et inter-générationnel. Que vous ayez 17 ou 70 ans vous pouvez jouer ensemble. Que vous ayez des niveaux extrêmes également.

Il s’agit par ailleurs d’un concept sportif très simple: mettre la balle dans le trou en un minimum de coups. Ajouté à cela que la balle n’est pas en mouvement contrairement au tennis. C’est donc à vous de lui impulser sa trajectoire: au plus juste. Force et finesse de rigueur, intéressant ! Pour cela, pas besoin d’un attirail de folie.

Côté matos

Les débutant voyagent léger, un fer 7 et putter et en avant !

La balle doit être mise dans le trou à l’aide d’un club de golf. On vous rassure les débutant voyagent léger: un fer 7 (NDLR: club n°7) et un putter (club spécifique aux coups finaux, dans le putting green autour du trou, là où l’herbe est très rase) pour commencer suffisent. Le chiffre du club correspond à son angle: plus il est ouvert plus la balle montera haut. Les joueurs pros se promènent avec toute une série de clubs qu’ils choisissent en fonction de la trajectoire qu’ils souhaitent donner à la balle, donc en fonction de sa position (loin du trou, proche du trou, dans le bunker, dans l’herbe rase, dans l’herbe haute, etc.)

Dans le vif du sujet: let’s golf !

Step one: le practice

Notre expérience peut enfin commencer avec un passage obligé par le practice. Idéal pour se concentrer sur le mouvement et « toucher la balle » car les loupés sont fréquents au début. Le mouvement doit être effectué tout en souplesse et en décontraction contrairement à ce que l’on peut croire. Nous sommes d’accord avec Marie: la sensation du fer en contact avec la balle puis de la balle qui part est unique. Marie qui a toujours ses douleurs lombaires a peur de se faire mal mais nul besoin de frapper fort pour jouer puissant. Le drive est une question de technique avant tout.

initiation de golf practice

Step 2: le putt

Après avoir vidé un seau de balle chacune nous voilà parties pour le putting green. Là nous nous retrouvons sur une pelouse parfaitement tondue ! Nous marchons presque sur la pointe des pieds pour ne pas l’abimer. Contrairement au practice où le mouvement, la vitesse d’exécution et de rotation sont essentiels, sur le putting les mots d’ordre sont : concentration, précision, visualisation et maîtrise. Les gros bras se retrouvent vite à côté de la plaque. Il ne faut pas frapper fort, il faut frapper juste.

initiation golf hotsteppers

Il est très difficile de « voir le chemin » de la balle au trou: s’il est en pente ou en descente pour ajuster/doser son geste. Facilement « trop » long/fort/à gauche/à droite, ou « pas assez » le putting est tout un art. Le toucher et l’intuition font la différence dans cette partie du golf. Il est important de ne pas taper la balle mais de l’accompagner jusqu’au trou.

Après avoir gouté au pratice (long coup du départ), et au putting (petit coup de l’arrivée) nous voilà prêtes pour le compact ! C’est un parcours pour les débutants (3 trous), nous n’en ferons qu’un.

Step 3: le scramble sur un « Par 3 » #jargon

Gerry nous propose de jouer une formule de jeu très conviviale : le scramble. Qu’est ce que donc encore que ce mot barbare ? C’est tout simplement une formule non officielle qui se joue par 2. Chaque joueur joue son coup et seule la meilleure balle d’un des 2 joueurs est conservée à chaque coup. Il s’agit donc d’une façon idéale pour jouer à 2 tout en gardant le meilleur à chaque fois. Pour la petite anecdote Marie s’est révélé avoir un certain talent pour ce sport. Grâce à son Drive ( 1er long coup du trou) nous avons fait un score de 1 au-dessus du par.

PAR ? Index ? Handicap ? Quelques précisions !

Le « PAR »: sur chaque trou, il est indiqué en combien de coups vous devez rentrer la balle depuis sa position initiale. Vous entendez souvent dire « j’ai fait 3 au-dessus du PAR» ce qui signifie : « j’ai effectué 3 coups supplémentaires par rapport à ce qui était indiqué comme référence pour ce trou là. Sur le compact, pour « faire le PAR » nous devions rentrer la balle en 3 coups. Comme nous avons fait « 1 au-dessus du PAR » nous avons mis la balle dans le trou en 4 coups. En fonction de leur classement, les golfeurs amateurs bénéficient d’un certain nombre de coups supplémentaires accordés au dessus du par. On parle dans le golf de « handicap ». En moyenne, les débutants ont droit à 3 coups au dessus du PAR. Un PAR 3 peut alors être réalisé en 6 coups. Le résultat de ce 1er essai était donc excellent !
INDEX: Le classement des golfeurs dit index est calculé en fonction de ce « par ». Sur un 18 trou, le nombre de coups supplémentaire auxquels vous avez droit par rapport au par détermine votre classement. Plus vous vous rapprochez de 0 meilleur vous êtes. Les pros quant à eux doivent faire moins que le PAR pour se démarquer.

Initiation de golf pour les Hotties: verdict !

Si le golf ressemble un peu à un cercle fermé d’initiés de prime abord, il s’agit malgré tout d’une activité de plus en plus accessible que le réseau Bluegreen tente de démocratiser au maximum: tant par l’approche proposée que par le budget requis pour se lancer. Investissement inférieur à celui d’une salle de sport moyen/haut de gamme. Il s’agit par ailleurs d’un sport certes mais sous un tout autre aspect que ce qu’Hotsteppers avait pu connaître jusque là. Il faut être fin, futé, intuitif et ne pas se laisser démonter (en compétition) sur des parties durant plusieurs heures. Au golf, chaque coup compte. Même si vous êtes meilleurs sur un trou, les trous passés sur lesquels vous aurez été moins bon vous pénaliseront. Une véritable endurance physique et mentale est requise pour ne pas connaître de « mur » comme les marathoniens et rester constant.

marie hotsteppers initiation de golf

Ce fut un plaisir de sortir de nos acquis voire de nos préjugés et de passer ce très agréable moment qui plus est en plein au soleil, au golf de Bellefontaine ! Nous avons d’ailleurs eu des courbatures le lendemain car les muscles sollicités par le golf étaient pour nous assez inhabituels ! Véritablement addictif pour ceux qui s’y lancent, en quête permanente du geste parfait, le golf nous a paru proche d’une forme de méditation active où la performance prend un aspect tout autre que le volume et la force. A découvrir pour comprendre 😉 – Alison

Cliquez ici pour découvrir le Golf du réseau Bluegreen le plus près de chez vous. 

 

Pin It
 
Comments

No comments yet.

 
Comments