Le Marathon de Londres 2018 s’est déroulé sous le soleil et dans la chaleur, à l’opposé total de celui de Boston qui aura fait souffrir de froid ses participants ! C’est l’athlète Kenyan Eliud KIPCHOGE qui remporte cette 38ème édition en 2h04’17.

Sponsorisé par l’équipementier Nike, Kipchoge a parcouru et vaincu les 26,2 miles du parcours londonien chaussé de VaporFly Elite Flyprint. Un nom de chaussure un peu complexe il faut reconnaître, mais visiblement efficace sur le terrain !

L’histoire raconte que Kipchoge, vainqueur du Marathon de Berlin 2017, était malgré tout resté sur sa faim, incapable de battre le record mondial. Il portait à ce moment là le modèle des Nike Zoom VaporFly Elite. Modèle semblant absorber l’eau plutôt que de lui permettre de s’évaporer. Un facteur probablement peu impactant pour un coureur amateur mais pouvant faire la différence, dans le contexte d’un record mondial !

Création de la Nike Zoom Vaporfly Elite Flyprint avec Kipchoge
Création de la Nike Zoom Vaporfly Elite Flyprint avec Kipchoge

Les designers et ingénieurs Nike se sont alors penchés sur la conception d’un modèle à l’empeigne (« upper » en anglais) repensé. Il aura fallu attendre la version « F » du prototype pour que l’athlète kenyan soit 100% convaincu de la perfection du modèle. La Nike Zoom VaporFly Elite Flyprint était née. Et il ne le savait pas encore mais le Marathon de Londres 2018 était gagné !

Pour revivre la tentative d’Eliud KIPCHOGE de passer sous la barre des 2h sur distance marathon (le fameux « Breaking 2 »: cliquez ici !

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.