Bienvenue sur le blog multisports Hotsteppers ! Pensée libre, info fiable, expériences hors tendances. Sport, nutrition hédoniste, récits, interviews et analyses au service d'une communauté éclectique en quête de (bon) sens.

Course à pied : le running, pire des manières pour rester en forme

L’activité sportive n’a de vertus que si elle est correctement effectuée : courir de manière acharnée n’aide pas à être en meilleure forme pour la santé. Faire du sport de façon régulière est suffisant pour se faire du bien.

Source Scoop.it (article complet): www.atlantico.fr

Le titre est racoleur et pourrait même faire fureur, au sens propre. Il incitera ceux qui s’opposent fermement à ce type d’affirmations à le lire, comme ceux qui se diront intérieurement « ah ben voilà, je l’ai toujours pensé ! ». Et puis, comme toujours ou souvent sur le web, on clique pour en savoir plus et la nuance arrive.

Du « running, pire manière pour rester en forme », on lit finalement qu’il ne sert à rien de s’entraîner comme un gros bourrin et qu’il existe un seuil au delà duquel l’entraînement devient non seulement contre-productif mais aussi mauvais pour la santé.

Si l’on doit retenir 3 points de cet article, ce serait les suivants à mon sens:

1/ Ré-gu-la-ri-té

Il vaut mieux bouger souvent, 30′ à 1h que moins souvent et se coller une séance de 2h. Faire des grosses séances souvent n’est pas non plus une option intelligente à moins d’être athlète de haut niveau et là, soyons clair: nous sommes sur une autre planète, avec tous les sacrifices et difficultés que cela comporte.

2/ Respect de la Fréquence Cardiaque

L’auteur précise bien que ce paramètre dépend de l’âge et du niveau d’entraînement mais globalement, un effort efficace devrait se faire à un niveau « sous-maximal », soit 20 pulses en dessous que pour un effort dit « maximal » qui correspond à votre VMA (NDLR: Vitesse Maximale Aérobie ou vitesse maximale que votre corps peut soutenir en utilisant du dioxygène soit avant d’enclencher les voies métaboliques « anaérobie », productrices entre autres d’acide lactique et moins efficaces).

3/ Variété – Crosstraining

Mixer des sports portés (natation, vélo, ski de fond pour ceux qui ont la chance de pouvoir en faire) et des sports non-portés, sollicitant de façon plus impactante l’appareil locomoteur (le running au 1ères loges). L’association de renforcement musculaire et d’exercices cardios est aussi une combinaison saine, efficace et intelligente que vous pouvez planifier vous même ou à l’aide d’un coach.

A ce titre et pour avoir cherché pendant plus de 2 ans des solutions pour concilier des heures de position assise (donc sédentaire) au bureau, une hernie discale et un kiff particulier pour le sport – je vous invite à consulter les fiches de préparation physiques générales élaborées par des coachs et à votre disposition sur ce blog ainsi qu’à guetter l’espace « reprendre le sport » qui en accueillera des toutes neuves très bientôt !

Pin It
 
Comments

No comments yet.

 
Comments