Bienvenue sur le blog multisports Hotsteppers ! Pensée libre, info fiable, expériences hors tendances. Sport, nutrition hédoniste, récits, interviews et analyses au service d'une communauté éclectique en quête de (bon) sens.

Cercles de la Forme: 1500m2 de sport en plus à Nation

Les Cercles de la Forme: la chaîne privée de salles de sport pour afficionados

Exclusivement parisiennes, les salles des Cercles de la Forme créées par un couple glam’ de sportifs avérés: Bertrand et Sandrine Bonelli, ont pour vocation d’offrir un panel d’activités sportives ultra-complètes en un même lieu. Peu pratiquante du sport indoor avant d’être confrontée aux soirées sombres et froides du dernier hiver, j’avoue avoir trouvé en ces lieux de quoi attendre les beaux jours ou même, compléter ma pratique par des activités que je suis incapable de réaliser seule. Déjà présents à St Lazare, République, Bastille, Lecourbe, Maillot, Ornano et Bolivar, les Cercles de la Forme investissaient il y a quelques semaines un nouvel espace de 1500m2 rue du Faubourg St Antoine. Retour sur une soirée d’inauguration festive et convaincante.

1500m2 très « feng-shui » pour développer ses capacités physiques

Un accueil en bonne et dûe forme

Arrivée directement de Lille avec mon éternelle valise, je suis accueillie dans un espace frais et lumineux – une première fois par les membres de l’équipe des Cercles de la Forme, une deuxième fois par Elodie et Karine de l’Agence de Relations Presse BernasCOM, à l’origine de ce rassemblement journalistico-sportif. La soirée à proprement parler n’a pas encore commencé; Elodie me propose une visite de l’espace après quoi je serai confiée à un coach très pro et patient qui me fera essayer tout un panel de machines dont j’ignorais l’existence.

En pleine souffrance musculaire sous le regard bienveillant de mon coach ! Le Kinesis, c’est comme les Pilates: de l’exterieur ça n’est pas impressionnant mais de l’intérieur….c’est dur !

Mon coach du soir m’explique le fonctionnement des écrans de chaque machine donnant accès à Internet, à des chaines télé, à ses stats, etc.

Un espace par objectifs sportifs

La salle est répartie en « espaces ». Non seulement cela rend le « voyage » plus simple d’une machine à une autre mais cela permet surtout de clarifier ses objectifs et de bien comprendre qu’un « travail physique » peut vouloir dire beaucoup de choses à la fois. S’il y a une recommandation que je donnerais en ce qui concerne le travail en salle, c’est bien de faire appel à un pro et de se laisser conseiller. Mon coach du soir m’expliquait que chaque abonnement donnait droit à un plan d’entrainement selon objectifs avec la possibilité d’effectuer quelques ajustements intermédiaires selon les ressentis.

Cela présente plusieurs avantages:

– les machines sont tellement nombreuses qu’une connaissance très partielle de leurs fonctionnalités fait perdre de la valeur ajoutée à son abonnement – ne pas solliciter les conseils de l’un des coachs présents serait très dommage,

– le fait de ne réaliser que les mouvements connus ne permet pas un travail en profondeur et surtout global qui est tout l’intérêt de ce type de salles complètes où absolument tout peut être travaillé – ne pas hésiter à préciser ses objectifs: gagner en force au tennis ? perdre du poids ? améliorer son cardio ? maintenir son équilibre et sa souplesse pour un senior ? renforcer ses muscles pour un ado ? prévenir les maux de dos ? renforcer ses abdos pour gagner en efficacité en course à pieds ? etc.

Illustration des « espaces »: Kinesis, Abdos, et un peu plus loin: Cardio, Muscu…

Une déco fresh

En termes de déco, la salle est fraîche au sens propre et figuré. Les très nombreux miroirs accentuent encore l’espace déjà significatif et les murs de pierre sur lesquels s’écoulent de minces filet d’eau amènent une touche très « nature » à cet espace pouvant paraître inaccessible voire effrayant pour certains réticents aux salles.

Des machines mais pas que…

Des machines il y en a, certes – près de 130 d’ailleurs, mais ça n’est pas tout. Ce que j’aime avant tout dans les salles de sport moi, ce sont les cours. Ces cours un peu dingues où le prof vous fait faire des moves à une cadence que jamais vous ne feriez seuls, même devant un dvd de démo ! L’effet de groupe, la musique, le fait qu’il serait complètement ridicule de s’arrêter en plein milieu à moins d’avoir un vrai souci sont de vrais atouts pour se dépasser. Or, ayant personnellement un besoin impérieux de diversité, je ne peux imaginer une semaine d’entraînement sans un cours de body step pour le renfo musculaire, la pliométrie et le cardio par intervalles ou de body jam, pour sortir de la technique et laisser parler mon corps qui aime courir mais aussi danser ! Bref, tout cela est bien entendu accessible dans les salles des Cercles de la Forme avec en prime: la panoplie de cours Les Mills (lire le récit d’un cours de RPM ici !), ainsi que des cours de culture physique et renforcement musculaire, de danse au sol, de Zumba, etc.

Une soirée sympa entre amoureux de l’effort 

Habituée aux ambiances « running » je dois avouer que l’ambiance « fitness » est toute autre. La recherche de la perfection du corps prime sur la recherche du dépassement ou des sensations fortes auxquelles aspirent la plupart des coureurs. Après m’être douchée et changée dans les vestiaires particulièrement spacieux et agréables de ces lieux, j’ai alors brandi une coupe de champagne et me suis amusée à observer cet univers, ce « cercle » des fanas de la forme que finalement, je fréquente très peu. Quelques sportifs de très haut-niveau étaient de la parti dont Alexis Vastine (boxeur français de niveau olympique) avec qui j’ai échangé un moment. Toujours un peu provoc’ malgré moi je lui demandais si ça n’était pas un peu lassant à force de devoir faire le beau (parceque dans son genre, il est plutôt pas mal le Alexis !) à des soirées indirectement liées au sport ? Alexis très sympa me répondait que non parcequ’il avait la chance de pouvoir discuter avec des gens très différent comme on le faisait à ce moment même et d’aller à la rencontre de ceux qui ne le voient habituellement qu’en image ou en vidéo. J’étais convaincue et me suis dit qu’en dépit des apparences clairement différentes du milieu running, il y avait quand même une recherche de mieux être, de lien, de qualité de vie derrière les addicts de la fitness.

Là j’étais en terrain connu…quoique, je n’ai jamais encore eu l’occasion de courir dans les grands parcs américains – sympa la déco 😉

Bilan: soyez créatifs !

Un abonnement aux Cercles de la Forme (tarifs ici) vous donne accès à l’intégralité des salles parisiennes. Vous pouvez donc composer avec vos disponibilités et vos déplacements pour suivre un cours de zumba un jour, une séance de renfo musculaire un autre ou encore des exercices de Kinesis (musculation lente et ample). Le choix est vaste, les machines sont ultra-neuves, les coachs savent de quoi ils parlent – vous serez entre de bonnes mains compétentes. Pour ce qui est des runners et des addicts de la nature, purement réfractaires aux salles comme j’ai pu l’être dans ma jeunesse 😉 – vous n’êtes pas sans savoir que de la course pure sans renforcement musculaire spécifique ou même séances d’assouplissements est incomplète. Soyez donc libres et créatifs; combinez vos séances de course à des séances en salle voire même, remplacez une séance de fractionnés par une séance cardio de body step, body attack ou body pump – vous serez surpris de constater que la diversité intelligente est souvent plus efficace que la mono-pratique.

NB: une mention spéciale à mon prof de danse de mes 20 ans que j’ai retrouvé 10 ans après, à cette soirée et qui donne des cours de bar au sol de haute volée ! William, ce fut un plaisir !

NB2: rien que pour le plaisir, je vous mets un lien vers LA chanson du moment, celle qui pourrait bien mettre l’ambiance aux salles de sport ce été ! Motivés ? C’est quand vous voulez ! ENJOY !

A bientôt sur les pistes ou sur un vélo ellipitique indoor !

Pin It
 
Comments

No comments yet.

 
Comments