Cela fait déjà près de 3 ans que je vous parle d’Altra Running sur ce blog: cette marque audacieuse et atypique, qui casse les codes du running avec une aisance de plus en plus déconcertante. L’ADN de la marque repose sur 4 piliers essentiels. 4 piliers qui faisaient rire les plus grandes marques du running au début mais qui depuis, force leur respect. Pour ne plus les citer: plateforme zero drop sur tous les modèles sans exception, amorti minimum pour ne surtout pas tomber dans ce qu’Altra juge être des « travers du minimalisme », conception spécifique selon le sexe (les coureurs et les coureuses n’ont en effet pas la même physionomie de pied) et large avant-pied ou « Footshape Toebox » pour les intimes. Ces 4 fondations solides contribuent à un même objectif qui bien plus qu’un idéal, s’est mué année après année en une réalité: permettre aux « runners » de courir mieux. La mission, la passion même des créateurs d’Altra est de limiter la casse des chaussures de course à pieds tellement sophistiqués que le pied en perd sa force et ses capacités. Altra entend redonner à la course son naturel et au pied sa fonction de grip naturel. Beau programme pour la marque trouvant jusque là une résonance particulière auprès d’un public masculin et féru de technicité. Mais en 2017, les choses vont visiblement changer. Alors que la marque touche un public de plus en plus féminin et diversifié, ses nouveautés 2017 risquent fortement de marquer un tournant dans son histoire. Faisons le point sur ces innovations et profitons-en pour demander à Brian Beckstead, co-fondateur Altra Running, ce qu’il en pense !

Nouveauté Altra Running 2017 #1 – l’Altra EGO

L’Altra Ego est un nouveau matériau d’amorti qui viendra se substituer progressivement au traditionnel A-Bound connu jusqu’ici !

Brian Beckstead nous en dit plus en son sujet:

[pullquote]L’Altra EGO est un composant dont Altra est propriétaire et offre une expérience de course résolument premium. C’est une matière souple mais aussi résistante offrant une restitution d’énergie surprenante. Sa double action est une vraie révolution dans le monde du running où il faut souvent choisir entre confort ou dynamisme. C’est la toute dernière technologie en date en matière de semelle intérieure.[/pullquote]

Nouveauté Altra Running 2017 #2 – l’Escalante

Altra a bien compris que « mieux courir » ne devait forcément rimer avec « pas de design ! Associer la technologie et l’efficience à l’esthétisme est ce qu’il y a de plus compliqué mais après avoir fait ses armes en tant que créateur de chaussures véritablement « bonnes pour la technique de course », Altra nous montre avec l’Escalante que le « lifestyle » fait désormais aussi partie des ses cordes. L’Escalante est un modèle route fait de toile tissée. Son amorti de 25mm la positionne comme un modèle orienté plutôt courtes distances (10km ou semis maximum). Mais comme tout modèle aux allures lifestyle, rien ne vous empêchera de la porter tous les jours pour un look urbain stylé !

Brian s’exprime à se sujet:
[pullquote]Nous ne voulons pas nous enfermer dans le « trop technique ». Nos chaussures sont et resteront assez techniques mais notre intention était de leur apporter une touche lifestyle indispensable. Plus Altra grandit et plus nous cherchons à atteindre des profils de coureurs différents, tout en restant fidèles à ce qui a fait notre force dans le passé. Nous avons énormément appris ces 5 dernières années et c’est surtout au travers de l’Escalante que notre expérience s’exprime.[/pullquote]

Nouveauté Altra Running 2017 #3 – la King MT

Autre grande nouveauté de l’année au nom souverain: la King MT. Ce modèle sera la chaussure par excellence des courses d’obstacles dans la boue ! Ses 19mm d’amorti en Altra Ego, sa semelle extérieure en Vibram MegaGrip et son scratch de maintien en plus des lacets en font un modèle 100% innovant qui amènera les Altra addicts en dehors des sentiers battus ou ira chercher d’autres types de coureurs, toujours dans cet esprit #ZeroLimits !

Nouveauté Altra Running 2017 #4 – la Timp

La Timp est un nouveau modèle de trail qui viendra se positionner entre la légendaire Olympus (le modèle maximaliste de la gamme trail) et la Lone Peak, LE modèle trail historique et le plus polyvalent d’Altra par excellence. Son amorti sera de 29mm (la Lone Peak 3.5 en comptera 25mm et l’Olympus 3.5, 36mm) et sa vocation également assez polyvalente entre sentiers et terrains plus techniques. Je trouve le concept intéressant, notamment au vu du « vide » entre la Lone Peak parfaite pour les moyennes distances mais insuffisante pour l’ultra et l’Olympus idéale pour les longues distances mais ne pouvant plaire à tout le monde avec son maxi amorti.

Nouveauté Altra Running 2017 #5 – la HIIT XT

Qui dit HIIT dit High Intensity Interval Training ! Et qui dit XT dit « Cross »(X)-Training. Le nom de ce nouveau modèle est certes un peu barbare mais parle de lui même. La HIIT XT sera la chaussure multisports plus particulièrement d’intérieur (Crossfit, montée de corde, circuit training en salle, etc.) par excellence. Le coloris plaira ou non mais l’intention est là et la diversification du champs d’action d’Altra prend ici toute sa dimension. L’occasion pour moi de demander à Brian sa vision de la diversification d’Altra vers d’autres univers que le running strict.

[pullquote]Oui, nous voulons et nous sommes en train de nous diriger vers d’autres profils de coureurs. La HIIT est un exemple parfait des 4 piliers qui ont fait la force d’Altra depuis sa naissance tout en se greffant à d’autres pratiques sportives. Je pense que chez Altra, nous avons toujours eu cette volonté profonde d’être une marque de chaussures « healthy », plus que de running tout court. On a commencé avec les runners parce qu’il y avait du travail au vu du nombre de blessures observés dans ce milieu mais nous sommes en train de nous orienter vers les marcheurs, les randonneurs, les adeptes du cross-training et même les actifs du quotidien avec notre gamme « everyday » (encore indisponible en France). Si vous n’utilisez Altra que pour courir, je pense que vous passez à côté de quelque chose ! Vous devriez porter des chaussures zero drop et Footshape 24/7! [/pullquote]

Nouveauté Altra Running 2017 #6 – les modèles connectés

Après avoir largement entendu parler du modèle connecté « iQ » au Salon du Running 2016, plus de son plus d’image. Le produit a eu tellement de retard dans sa sortie que la marque n’en a finalement plus parlé pour éviter les frustrations; la promesse étant vraiment alléchante. La bonne nouvelle c’est qu’en 2017, Altra proposera non pas 1 mais 2 modèles connectés, dont un dans la gamme route (la Torin) et un dans la gamme trail (la Timp)! Pour rappel, le principe des modèles Altra iQ est d’intégrer un capteur de foulée dans la semelle et d’analyser les zones et durées d’impact en plus d’autres données classiques. Les informations relevées par le pied à chaque foulée seront envoyées sur votre smartphone via l’appli Altra iQ et vous permettront d’analyser votre technique de course et de la travailler.

   Torin iQ – modèle route connecté

Une vraie innovation dans l’univers du Quantified Self qui comme son nom l’indique analyse plus souvent la quantité que la qualité des informations. Altra allie la technologie iFit à son ADN et s’introduit dans l’IOT (Internet of Things) sans perdre son charme: plutôt brillant ! Brian Beckstead considère d’ailleurs les modèles iQ comme la plus grosse innovation d’Altra en 2017:

[pullquote] L’iQ sera la 1ère chaussure intelligente et interactive à être lancée dans le monde ! Aucune chaussure de running n’a jamais été capable de donner un feedback sur autant de paramètres sur vos runs. C’est un coup d’éclat dans l’univers des possibles de la chaussure de running et met en lumière l’attachement historique d’Altra à l’amélioration continue de la technique de course de chaque coureur [/pullquote]

Reste à tester l’efficacité des modèles et leur impact sur un auto-apprentissage du « mieux courir ».

Nouveauté Altra Running 2017 #7 – la One V3

La One a toujours été un de mes modèles préférés chez Altra. Modèle le moins amorti de la gamme route, ultra souple (surtout à partir du modèle 2.0, avant c’était un peu rude). Un vrai chausson offrant un travail proprioceptif intéressant. Malheureusement, avec l’arrivée de problèmes de dos, j’ai clairement dû abandonner ce modèle, trop peu amorti et stable pour ma foulée. J’ai personnellement opté pour les modèles de la gamme « stability », reommée « guidance » en 2017, comme la Provision par exemple. Le maintien est selon moi meilleur et les risques de voir son pied vriller avec la fatigue bien moindres. En revanche la One est parfaite pour ceux qui ont une bonne technique de course et un pied puissant. Idéale également pour les séances de piste. La version 3 ou V3 de ce modèle va nous proposer un renouveau complet de ce modèle en 2017. Coloris très bright, look agressif et amorti de 23mm, la One V3 sera plus lourde que sa grande soeur la 2.5 mais bien plus résistante, aussi bien au niveau du mesh (largement renforcé) et de la semelle (la précédente étant un peu trop tendre).

Nouveauté Altra Running 2017 #8 – la Paradigm 3.0

Dernière nouveauté de cet article pour 2017: la sortie de la Paradigm 3.0 et son changement de gamme ! En effet, la Paradigm a toujours été le modèle maximaliste de la gamme route chez Altra. L’avantage de ce modèle est de permettre à n’importe qui de se mettre au zero drop avec un minimum de transition grâce à un amorti au dessus de 3cm. L’inconvénient est que si la Paradigm répond bien aux contraintes des coureurs lourds, sa « hauteur » en fait un modèle un peu moins stable. La version 3.0 de ce modèle qui a mené Jason Schlarb (Team Elite Altra) à la 4ème place de l’UTMB en 2015 se voit donc ajoutée d’un « guide rail » ou d’un renfort de part et d’autres du pied, au niveau de la semelle intérieure, pour maintenir le pied dans l’axe. Dans cette logique, la Paradigm 3.0 passe de la gamme « neutre » à la gamme « guidance ». Là encore, il n’est pas question de corriger la pronation mais de stabiliser le pied ce qui est bien différent et nécessaire pour la plupart des coureurs dont le pied a perdu pas mal de sa puissance à force d’être dans des chaussures ultra sophistiquées annulant tous ses efforts.

Vous l’aurez compris, Altra est en croissance et prend sa place dans la cour des grandes marques de running, trail et même de sports connexes. Si le terme « drop » reste encore assez obscur, même chez les revendeurs spécialisés (testé à plusieurs reprises dans les stores de grandes marques dont je tairai le nom) et si la notion de « technique de course » est encore mal connue (j’ai quand même entendu dire dans l’un des grands stores sus-mentionnés qu’il fallait privilégier une attaque talon….), les utilisateurs Altra ne tarissent pas d’éloges à l’égard d’une marque qui a bien souvent fait ses preuves dans leur quotidien. Il reste des défauts anectdotiques d’usure prématurée de certains modèles que l’on peut lire sur les réseaux sociaux mais la marque a globalement un score élevé en matière de « brand love » ! J’ai offert à Brian Beckstead le mot de la fin: [pullquote]Je suis vraiment fier de tous les risques que j’ai pu prendre il y a 7-8 ans. Je croyais vraiment dans ce concept mais entre y croire et effectivement quitter son travail et investir tout ce que l’on a en temps, en énergie et en argent dans un tel projet, il y a un monde. Aujourd’hui je suis fier de tout le chemin parcouru et du travail phénoménal accompli. Cela en valait vraiment la peine ![/pullquote]



En cliquant sur ce lien, vous économiserez 15% sur votre commande totale tout en offrant à Hotsteppers une commission pour le travail réalisé sur ce blog. Tout le monde y gagne !

4 Commentaires

  1. Bon article … Cependant , il faut vraiment arrêter de céder à la facilité ridicule de classer la capacité en distance des chaussures en fonction de la taille de leur semelle !!!! Un ultra en Superior ou en Lone Peak … Oui c’est possible !!!

    • Bien sûr que c’est « possible ». Thomas lorblanchet court un 100miles en Lone peak. Mais je ne suis absolument pas d’accord sur le fait de le recommander à une population de coureurs faite de 90% de talonneurs intempestifs qui entament leurs articulations à chaque impact. Quand on a une belle foulée aérienne tout se passe mieux mais tout le monde n’est pas fait pour courir, encore moins pour courir longtemps. Dans ce cas et compte tenu de la faible envie du coureur moyen de travailler ses gammes, sa cadence et sa posture, je pense que le ridicule est de préconiser une paire de supérior sur un ultra a un coureur amateur, qui plus est « lourd ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici !
Inscrivez votre nom ici