Le CERIN a récemment publié un dossier de presse faisant état de récentes études sur les vertus encore inexplorées de notre microbiote intestinal. Toutes ces bactéries ne serviraient pas qu’à la digestion. Leur impact sur notre santé osseuse et le recours aux probiotiques pour la préserver se présente désormais comme une nouvelle piste sérieuse et prometteuse.

Dossier Complet: « Le microbiote participerait à notre santé osseuse »

Le pouvoir du ventre

Vous savez comme moi l’importance de « ce que vous avez dans le ventre« , aussi bien au sens propre et médical que figuré ! Certains diront que notre système digestif est en quelque sortes notre 2ème cerveau. D’autres citeront les nombreuses expressions de la langue française qui se réfèrent au ventre comme à un lieu de vie émotionnelle intense !

« Mal digérer un évènement », « avoir la peur au ventre », « sortir ses tripes, etc. Au final, que se passe-t-il dans notre ventre ? Quel est ce microbiote que l’on acquiert à la naissance mais qui se dérègle parfois au fil de la vie (stress, médicaments, maladies) qui y réside ?

Qu’est-ce que le microbiote intestinal ?

Micro-biote, signifie littéralement « organismes vivants microscopiques » ! On l’appelle aussi plus communément « flore intestinale ».

Votre microbiote, je suis heureuse de vous l’apprendre, n’englobe pas moins de 100 milliards (et oui!) de bactéries, champignons et même virus au coeur même de vos intestins.

 

Tout ce petit monde vit en parfaite symbiose avec vous, je vous rassure. Ce sont vos amis et il faut en prendre grand soin au risque de voir la symbiose évoluer en « dysbiose ».

A quoi sert le microbiote intestinal ?

L’utilité locale du microbiote est avérée depuis longtemps. C’est son activité beaucoup plus large sur l’ensemble de l’organisme qui a émergé de divers travaux de recherches plus récents. Parmi les nombreuses fonctions absolument géniales de votre microbiote intestinal, vous trouverez:

  • l’absorption des nutriments issus de votre alimentation
  • la sythèse de vitamines B et K
  • le rôle de barrière immunitaire
  • la production de composés bioactifs comme des acides gras à chaîne courte à partir des fibres alimentaires ou des substances à activité oestrogénique
  • une action sur le système nerveux central (le cerveau)

Je trouve ce dernier point passionnant ! Toutes les études cherchant à établir un lien entre ce qui se passe dans notre ventre avec ce qui se passe dans notre tête, au point d’envisager de traiter la depression ou l’anxiété en agissant sur notre microbiote (donc par notre alimentation), me semble ultra excitante !

Principales fonctions du microbiote intestinal
Principales fonctions du microbiote intestinal – Source: Laukens D et col. FEMS Microbiol Rev. 2016 ;40(1):117-32.

Les dernières publications relayées par le CERIN se concentrent quant à elles sur l’impact que pourrait avoir le microbiote sur la santé osseuse. Un sujet déterminant dans le traitement et même la prévention de l’ostéoporose. Oui mais comment ?

Le rôle du microbiote intestinal dans la santé osseuse

Les personnes ayant une faible densité osseuse n’auraient pas le même microbiote !

Longtemps, le microbiote n’a été jugé utile pour la santé osseuse que par sa capacité à permettre l’absorption du Calcium. Élementaire mon cher Watson, mais les choses vont encore plus loin !

Une étude pilote chinoise a comparé le microbiote de personnes saines versus osteopéniques (état précédant l’ostéoporose) ou ostéoporotiques. Les personnes ayant une plus faible densité osseuse ou étant clairement atteints d’ostéoporose avaient non seulement une proportion différente de souches bactériennes mais aussi des souches absentes chez le sujet sain !

Le lien de cause à effet n’est pas encore directement avéré mais ouvre des pistes d’exploration évidentes.

Agir sur le microbiote par l’alimentation

Il en ressort 2 actions claires côté nutritionnel.

  • La consommation de pré-biotiques (comme l’inuline ou oligo-saccharides des produits laitiers) permet de « nourrir » littéralement votre flore intestinale.
  • La consommation de pro-biotiques, enrichit votre flore intestinale. Les pro-biotiques étant eux même des bactéries comme celles que l’on trouve dans les yaourts, laits fermentés, fromages.

Quid du microbiote des sportifs ?

Un certain nombre d’observations montrent que le microbiote influence aussi la masse et la fonction musculaires :

• Le microbiote d’athlètes – en l’occurrence des rugbymen – est plus diversifié que celui de sédentaires en bonne santé !

• Chez le sujet âgé, la diversité du microbiote est inversement associée au degré de fragilité et de dépendance.

Les relations entre microbiote, maladies digestives et métaboliques ont logiquement ouvert la voie. Mais le microbiote n’agit pas que « localement ». Son influence sur la santé osseuse est un nouveau chapitre de l’histoire. (CERIN)

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Entrer votre nom ici